Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Abidjan: les gérants de stations-services annoncent une grève à compter du lundi
  • Burkina Faso: la BOAD décaisse 30 milliards de FCFA pour un projet routier
  • Abidjan: le billet d'avion de Laurent Gbagbo présenté
  • Egypte: plus de 2000 bus du transport publics seront convertis au gaz naturels
  • Abidjan: les Rencontres des mobilités (RAMes) du 08 au 10 juillet 2021
  • Etats-Unis: l'avion de Kamala Harris fait demi-tour, problème technique
  • Abidjan: la vente de véhicules neufs en hausse de 18%
  • France: un avion atterrit d'urgence à Roissy, suspicion d'explosif à bord
  • France: Total devient Total Energies
  • La journée mondiale de la bicyclette célébrée ce jeudi

Axe Man-Danané: Des agents "racketteurs" pris par Ange Kessi

ActualitéPublié le 07-06-2021 17h28

Le commissaire du gouvernement a partagé un moment de complicité avec les transporteurs. Ph. DR

Le contre-amiral Ange Kessi Kouamé, commissaire du gouvernement, annonce qu’un certain nombre d’agents des forces de sécurité ont été convoqués au Tribunal militaire d’Abidjan.  Ils ont été pris en flagrant délit d’extorsion d’argent à des transporteurs et des usagers de transport public.

Les faits ont été constatés sur l’axe Man-Danané que l’officier de l’armée a dit avoir parcouru récemment, comme un voyageur lambda, à bord d’un minicar connu sous l’appellation « Massa », en vue d’observer et comprendre ce qui se passe sur les routes.  

Les premiers agents indélicats ont fait payer de l’argent à des voyageurs qui n’avaient pas de carte nationale d’identité.

«Celui qui n'a pas de carte d’identité, devrait- il payer de l'argent?  Et cet argent sans reçu, où va-t-il? A toutes ces questions, les trois agents convoqués répondront et nous l’expliqueront », indique le commissaire du gouvernement sur sa page Facebook.

D’autres éléments de la police et de la gendarmerie ont été pris sur des barrages où ils ont soutiré de l’argent au chauffeur du « Massa ».

«J'ai informé le Préfet de police et le commandant de la compagnie de gendarmerie de Man que leurs éléments trouvés à ces barrages seront convoqués au Tribunal Militaire d'Abidjan pour être entendus », ajoute le contre-amiral peiné de se « rendre compte des tracasseries et de voir comment les passagers souffrent ».

Véritable gangrène pour l’économie, les tracasseries et l prélèvements illicites sur les routes résistent aux efforts déployés par le gouvernement pour rétablir la fluidité des échanges. Toutefois l’Observatoire de la fluidité des transports (OFT) note une nette amélioration de la situation.

« Depuis 2008, la dernière étude de la Banque Mondiale sur le racket en Côte d’Ivoire faisait état de 350 milliards de FCFA environ combinés de pertes et d’environ 150 milliards de FCFA en pertes directes. Avec celle que nous avons menée nous-mêmes, nous sommes aux alentours de 11 milliards de perte sur nos route », indique le Secrétaire général de l’OFT, Touré Abdoulaye, cité par l’hebdomadaire Nouveau Navire.

Le commissaire du gouvernement a promis de «renouveler» les voyages de contrôle inopinés sur toutes les routes de l'intérieur du pays.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: