Le Signal Qatar: Durant le Mondial 2022, le temps de travail dans le public sera réduit, pour désengorger les routes

Sénégal

Un projet de reverdissement annoncé pour l'autoroute Ila Touba

Publié le: mar. 09/08/2022, 19:41

De fortes pluies se sont abattues sur le Sénégal ces derniers jours, ressuscitant les projets de préservation de l’environnement comme le verdissement de l’autoroute Ila Touba.

L'aménagement des routes peut aussi contribuer à lutter contre le réchauffement climatique. Ph. d'archives

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, a annoncé dimanche que l’autoroute qui relie Dakar à Thiès sur plus de 100km en 2X3 voies sera bordée d’arbres. 

 

« Le projet sera exécuté d’ici à deux mois au maximum. Ces plants seront sécurisés et arrosés en collaboration avec les Collectivités territoriales », a indiqué le ministre à Thiès à l’occasion du lancement officiel de la Journée nationale de l’arbre.

 

Les arbres bordant l’emprise de l’autoroute la plus longue du pays, en séquestrant le carbone, vont contribuer à réduire réchauffement climatique, principale sources des pluies diluviennes qui fait de nombreux dégâts dans le pays. Vendredi, la capitale sénégalaise a reçu « la plus grande quantité d’eau (de pluie) en un jour » depuis 2012.

 

Avant le ministre Abdou Karim, le Président Macky Sall avait interpellé, lors du dernier Conseil des ministres, les autorités concernées afin qu’elles mobilisent tous les services compétents de l’Etat pour renforcer les dispositifs opérationnels de lutte contre les inondations par l’intensification du pompage et le fonctionnement optimal des ouvrages de drainage des eaux.

 

Célestin KOUADIO

kcelest1@yahoo.fr

image-pub
acturoute youtube
Côte d’Ivoire: Conversations de l’Indépendance 62

Exclusif! A l’occasion du 62e anniversaire de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire célébré le 7 août 2022, Acturoutes TV a réalisé des conversations avec les plus hauts dirigeants du pays. On parle de façon décontractée, dans le ton de la fête... Le premier ministre Patrick Achi, des ministres d’Etat et plusieurs ministres ont accepté de jouer le jeu. Des figures emblématiques y ont également souscrit.

image-pub