Le Signal Qatar: Durant le Mondial 2022, le temps de travail dans le public sera réduit, pour désengorger les routes

Burkina Faso

Le groupe Ebomaf s'apprête à prendre les airs avec Liz Aviation International

Publié le: ven. 12/08/2022, 19:02

Après avoir lancé un service de transport aérien VIP, le groupe Ebomaf basé à Ouaga (Burkina Faso) s’apprête à lancer une compagnie aérienne commerciale, Liz Aviation Internationale.

Le patron d'Ebomaf à bord d'un de ses avions pour relever de nouveaux défis. Ph. DR

Le patron d’Ebomaf, Mahamadou Bonkoungou, et des proches collaborateurs ont visité récemment les avions qui vont constituer la flotte de départ. Il s’agit de 2 aéronefs de 72 places chacun.

 

Liz Aviation International sera basé au Togo et devrait proposer des tarifs accessibles à la classe moyenne pour le transport des hommes et pour le fret. Le vol inaugural dont la date n’est pas préciser va relier Lomé (Togo) à à Ouagadougou.

S’il réussit ce pari, le M. Bonkougou qui a fait fortune dans le BTP ajouterait une autre étoile à sa succes story, d’autant que le secteur du transport aérien traverse une zone de turbulence liée à la hausse des cours du pétrole.


« La qualité du travail bien fait reste le secret de la réussite », a souligné l’homme d’affaires qui insiste sur le respect des engagements, la sincérité et l’honnêteté dans toute activité.


La première compagnie de transport aérien du groupe EBOMAF est Liza Transport International qui offre des voyages privés aux gouvernements et hommes d’affaires, avec une flotte comprenant 2 Falcon (8X, 900EX), 3 Beechcraft  des hélicoptères de classe présidentielle.


Célestin KOUADIO

kcelest1@yahoo.fr





image-pub
acturoute youtube
Côte d’Ivoire: Conversations de l’Indépendance 62

Exclusif! A l’occasion du 62e anniversaire de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire célébré le 7 août 2022, Acturoutes TV a réalisé des conversations avec les plus hauts dirigeants du pays. On parle de façon décontractée, dans le ton de la fête... Le premier ministre Patrick Achi, des ministres d’Etat et plusieurs ministres ont accepté de jouer le jeu. Des figures emblématiques y ont également souscrit.

image-pub