Le Signal Qatar: Durant le Mondial 2022, le temps de travail dans le public sera réduit, pour désengorger les routes

Niger

Après la hausse du prix du gasoil, gouvernement et transporteurs s'accordent

Publié le: mer. 10/08/2022, 16:39

Le prix du gasoil à la pompe est en hausse au Niger. Pour contenir toute interprétation subversive de cette mesure, le gouvernement a dressé des mesures d’accompagnement en accord avec les transporteurs.

L'Etat a pris des mesures particulières au profit des transporteurs nigériens. Ph. d'archives

Depuis le 1er août le litre de gasoil est passé de 538 FCFA à 668f CFA, soit une majoration 130 FCFA, à Niamey et dans toutes les villes du pays. Suffisant aux yeux d’organisations syndicales comme l’intersyndicale des travailleurs du Niger (ITN) pour donner de la voix et demander aux gouvernants de revoir leur copie.


Les autorités nigériennes ont cependant obtenu des acteurs du transport la garantie de préserver le pouvoir d’achat des ménages sur le budget réservé au transport, à travers un protocole d’accord signé mardi. 


Ainsi, l’Organisation Patronale des Gares Modernes s'engage à maintenir le prix de transport voyageur à un niveau raisonnable qui fera l'objet d'un contrôle du Gouvernement, rapporte l’Agence nationale de presse. Ceci n’exclut pas une augmentation des tarifs. Quant aux syndicats nationaux des transporteurs marchandises, ils s'engagent à ne pas répercuter la hausse du prix du gasoil sur les prix de transport des marchandises.


Cette position des transporteurs s’appuie sur des garanties fournies par le pouvoir en vue de juguler cette nouvelle donne qui ne risque pas d’être sans effet sur la chaine des produits de consommation et la fourniture des services. L’Etat a en effet donné l’assurance de « garantir la disponibilité du gasoil sur toute l'étendue du territoire national et à ne pas répercuter cette hausse du gasoil sur le tarif de l'électricité ».

Mieux, il a pris des mesures particulières au profit des transporteurs nigériens. Entre autres: l'exclusivité du transport intérieur, sous réserve des dispositions communautaires à la matière, un mécanisme adéquat de renouvellement du parc automobile de marchandises et une surveillance des prix des services de transport au Niger ainsi que des produits de consommation courante.


Ces engagements de part et d'autre résultent de concertations entamées dès le 02 août entre un comité interministériel et les transporteurs sur instruction du Chef de l’Etat, Mohamed Bazoum.


Officiellement, la hausse des prix du gasoil est justifiée d’une part par le contexte mondial qui connait une reprise économique après la crise de la Covid 19 et une raréfaction du pétrole liée à la crise russo-ukrainienne, d’autre part par « la nécessité d'assurer l'approvisionnement régulier du pays en produits pétroliers raffinés ». Le gouvernement explique que l’ancien prix du gasoil au Niger était relativement bas en comparaison des prix pratiqués dans la sous-région ouest-africaine et que le pays a subi de la part des pays voisins une forte demande, menaçant la disponibilité des produits pétroliers pour la consommation locale.  


Célestin KOUADIO

kcelest1@yahoo.fr

image-pub
acturoute youtube
Côte d’Ivoire: Conversations de l’Indépendance 62

Exclusif! A l’occasion du 62e anniversaire de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire célébré le 7 août 2022, Acturoutes TV a réalisé des conversations avec les plus hauts dirigeants du pays. On parle de façon décontractée, dans le ton de la fête... Le premier ministre Patrick Achi, des ministres d’Etat et plusieurs ministres ont accepté de jouer le jeu. Des figures emblématiques y ont également souscrit.

image-pub