Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Air France: le Canadien Benjamin Smith nommé nouveau DG
  • Tunisie: Tunisair s’apprete a acquerir 6 nouveaux avions Airbus 320
  • Bingerville: les travaux de bitumage de carrefour Bandjidrome-Gbagba lances
  • Port-Bouët: le trafic perturbe par des camions a betail vers l’Abattoir ce matin
  • Algérie: plus de 1400 accidents de la circulation en une semaine, 48 morts
  • Italie: les recherches se poursuivent sur le site du pont effondré à Gênes
  • Brésil: 1,3 tonne de cocaïne saisie sur un bateau italien attaqué par des pirates
  • Tunisie: collision entre une vedette et une barque de pêcheurs, 2 blessés
  • Maroc: les arrivées de touristes en hausse à Agadir depuis janvier
  • Madagascar: les travaux de l’aéroport de Nosy Be-Fascène exécutés à 50%

Voyager et profiter de la vie…

Acturoutes Voyages | GénéralePublié le 25 octobre 2016

Au bout du voyage, il y a tant de choses à voir illuminer la vie.

Acturoutes est né pour que la mobilité soit effectivement au service de la vie. Toutes les routes (terre, mer, ciel, fer…) ne doivent être que des voies pour atteindre le but de l’homme : être heureux. Pour donner un réel sens à cette conviction, Acturoutes a fait naître Acturoutes Voyages. Le bonheur au bout du voyage. Chaque voyage doit être un instant de bonheur. Chaque voyage doit déboucher sur un pur plaisir, au-delà de ce que nous en faisons, notamment quant-il s’agit de travailler.

Acturoutes veut donc aider à allier voyage et bonheur. Qu’on se déplace sur des milliers de kilomètres où sur des distances qu’on peut même faire à pied, à l’intérieur d’un village, d’une ville…Parlant de ville, les taxis sont le moyen le plus connu pour se déplacer. Dans le monde entier. En Afrique, Abidjan a longtemps fait office de ville moderne alignée sur les grandes capitales du monde, avec des taxis quatre roues, horokilométriques. Réservés pas seulement aux plus nantis, mais à des gens exigeants. Avec la crise, il faut être davantage nanti pour emprunter le taxi abidjanais, mais pour le confort, c’est comme s’il n’avait jamais existé.

Conducteurs débraillés, cigarette à la bouche, sièges tachetés, intérieur poubelle…Le tout dans une odeur qui fait mentir même la publicité du plus grand parfum. La bonne nouvelle, c’est que les acteurs en sont conscients. En réceptionnant les nouveaux véhicules, acquis grâce à l’Etat, ils affirment corriger ces mauvais clichés. Il faut les croire. Il faut les aider. Chaque destination à Abidjan doit être plus que jamais un moment de bonheur. Abidjan doit de nouveau faire rêver. De l’intérieur, comme de l’extérieur.

Barthélemy KOUAME
barthelek@acturoutes.info

Lire Les Derniers Articles Acturoutes Voyages

Toutes les catégories


Lire également: