Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Burkina Faso: l'Etat va décaisser 14 milliards pour de 300 ambulances
  • Abidjan: bientôt une unité de montage de véhicules neufs (Ministre)
  • Trophée Babacar Ndiaye 2019: le Super Prix Grand bâtisseur remis au lauréat
  • Koumassi: la gare des taxis sise au grand carrefour fermée (Maire)
  • Africa Road Builders 2019. La cérémonie ce mercredi en Guinée Equatoriale
  • Rwanda: les Ivoiriens en visite désormais exempts de visa
  • Inde: 4 passagers d'un train décédés, victimes de la forte chaleur
  • Air Sénégal: la compagnie a réceptionné son 3e A319
  • France: 3 morts dans le naufrage d'un bateau lors d'une opération de secours
  • Sénégal: 35 nouveaux bus Dakar Dem Diki réceptionnés

Découverte: Luciano, constructeur auto en solo

Acturoutes Voyages | DécouvertePublié le 12 janvier 2017

Le constructeur posant derrière son auto au dernnier salon mondial à Paris. Photo confrère

Ce fut une véritable attraction au dernier Mondial de l’automobile à Paris. Une voiture impressionnante. Longue de plusieurs mètres, elle ressemble à ce qu’on voit dans les films de sciences fictions : futuriste, éblouissant. Elle ressemble surtout à une voiture de formule 1. Justement, la voiture a été baptisée « Formula Giol ». Comme pour dire que Luciano Giol, son inventeur qui se présente comme un « constructeur indépendant », s’est inspiré de la formule 1, course de voitures puissantes.

De très nombreux curieux n’ont pas manqué le stand de la « Formula Giol ». Immanquable, en effet, était cette création. Tant elle est imposante. « C’est ma 3e construction », a déclaré l’inventeur à Acturoutes. « Mon but était d’imaginer un véhicule électrique de plaisir », a-t-il expliqué par la suite.

« Sport et loisir ». Voilà donc la gamme dans laquelle le constructeur a inscrit son véhicule. Et quand on lui demande combien lui a coûté la fabrication du premier exemplaire, il répond : « une fortune » ! Avec un peu d’insistance, Luciano Giol précise que le prototype pèse pas moins d’un million d’Euro, soit un peu plus de 650 millions de francs CFA. Une vraie fortune que seuls des gens rares…pourront acquérir. Même si la version finale va coûter beaucoup moins que le million d’Euro.

En tous cas, le constructeur indépendant prévient : « la construction se fera en petite série, sur commande ». Le démarrage de la production devrait être effectif en 2017. Après la délicate étape de l’homologation. L’ingénieur passionné de courses ne manque pas d’atout et de détermination, pour passer toutes les étapes. A presque 70 ans, il conduit lui-même personnellement le projet et son évolution.

Barthélemy KOUAME
Envoyé spécial à Paris (France)
barthelek@acturoutes.info

Lire Les Derniers Articles Acturoutes Voyages

Toutes les catégories


Lire également: