Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Cocody: des constructions anarchiques détruites à la Riviera-Palmeraie
  • USA: Trump envisage une taxe de 20% sur les véhicules européens importés
  • Zimbabwe: plus de 21 millions de dollars du Japon pour rénover le corridor nord-sud
  • Abidjan: une mission d'hommes d'affaires égyptiens attendue en juillet
  • Abidjan: 200 camions et plus de 1600 militaires pour nettoyer les voies
  • Abidjan: déguerpissement des occupants des zones à risque (gouvernement)
  • Abidjan: le Président Ouattara sur le site des inondations ce jeudi
  • Abidjan: prévu ce mercredi, le lancement des travaux du 4e pont reporté
  • Abidjan: le Président Ouattara est rentré d'urgence mercredi
  • Abidjan: le premier ministre a visité les sites des inondations

Transport de médicaments: Bordeaux envisage de faire circuler des drones

ReportagePublié le 15-10-2015 15h15

Le prototype du "drone for life" en démonstration. Photo DR

La ville de Bordeaux envisage l’utilisation prochaine de drones pour l’acheminement de médicaments vers les hôpitaux. Le projet a été présenté, mardi soir, aux participants du 22e Congrès mondial des systèmes de transports intelligents (ITS) que la ville abrite.

Dans le nouveau Stade Matmut Atlantique, plusieurs dizaines de professionnel des ITS ont pu suivre la démo du projet. Un drone qui récupère un paquet d’un point de départ et va le déposer à un endroit fixe. Ce paquet n’est rien d’autre qu’un chargement de médicaments que l’appareil doit convoyer vers ledit lieu fixe, c’est-à-dire un hôpital. Selon la démo, le drone une fois descendu à sa destination finale pose son paquet « de façon automatique ».   

On imagine que les problèmes d’embouteillage et autres tracasseries routières sont résolus, avec un tel projet. Les initiateurs du dispositif entendent en effet être plus prompts dans les interventions médicales. C’est pourquoi ce projet, baptisé « drone for life » (le drone pour sauver des vies), va également transporter des poches de sang et autres « produits biologiques » entre hôpitaux.

« Dix fois par jour, entre les trois groupes hospitaliers, des navettes acheminent par la route des colis contenant des prélèvements biologiques et des médicaments. Pour certains d’entre eux, le temps compte. Il s’agit d’être rapide et efficace, des transports urgents sont alors organisés », explique le consortium en charge du projet, dans un communiqué de presse. 

 L’année prochaine, le système devrait être opérationnel dans cette ville du Sud-Ouest français. « Les premiers groupes hospitaliers concernés pour le transport de produits de santé seront ceux du CHU de Bordeaux (trois hôpitaux)», indiquent les initiateurs. Ses promoteurs envisagent même d’étendre l’expérience dans d’autres villes, du monde, pourquoi pas. En effet, il est envisagé une mise en vente du « drone for life », en 2017.

Notons que la démonstration s’est faite en même temps qu’une dégustation de vin dont Bordeaux est également une capitale reconnue dans le monde.

Barthélemy KOUAME
Envoyé spécial à Bordeaux (France)
barthelek@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: