Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Sécurité routière: la situation en Côte d'Ivoire est "assez grave" (OMS)
  • Abidjan: un comité régional contre la migration clandestine mis sur pied
  • France: attaque terroriste à Strasbourg, au moins 3 morts
  • France: le tireur de Strasbourg blessé et en fuite
  • France: patrouilles dans les rues et hélicos pour retrouver le terroriste
  • France: les contrôles renforcés à la frontière avec l'Allemagne
  • France: les recherches du terroriste se poursuivent jusqu'en Allemagne
  • Burkina: 48 km de voiries réalisés à Manga pour la Fête nationale
  • Hong Kong: un bus s'est déporté sur le trottoir, tuant 3 personnes; ce lundi
  • Yamoussoukro: une marche organisée dans les rues contre la corruption

Paris : moins de feux rouges pour les vélos

ReportagePublié le 10-06-2012

Ce système demande toutefois aux cyclistes de laisser la priorité aux piétons.

Le « tourne à droite » est expérimenté depuis lundi dans le 10e arrondissement. Objectif : fluidifier la circulation des vélos. Depuis le lundi 23 avril, le « tourne à droite » est expérimenté dans deux zones 30 du 10e, Verdun et Lancry.

Les cyclistes sont autorisés à griller certains feux s'ils tournent à droite, ou même s'ils continuent tout droit pour les carrefours en « T ». Quinze intersections ont été équipées d'un petit panneau triangulaire représentant un vélo et une flèche jaunes. Le système a déjà été mis en place dans plusieurs villes comme Strasbourg, Nantes et Bordeaux.

« Ces expérimentations n'ont entraîné aucune augmentation du nombre des accidents », assure la Mairie de Paris. Qui précise qu'« une attention particulière est apportée à certains carrefours, de manière à réagir aux comportements dangereux ». Les cyclistes devront par exemple laisser la priorité aux piétons qui traversent. Si l'expérience est concluante, le « tourne à droite » devrait être étendu à toutes les zones 30 parisiennes.

Pas de pied à terre
La circulation est fluide rue Albert (10e), ce lundi après-midi. C'est donc à pleine vitesse qu'on déboule au croisement du boulevard de Magenta, où le feu est rouge. Le panneau triangulaire est bien là, donc pas besoin de s'arrêter avant de tourner… sur une piste cyclable.

Le changement n'est ici pas vraiment sensible : sans risque d'être percutés par une voiture, les cyclistes s'autorisaient déjà largement à tourner à droite à ce genre de carrefour. Après quelques tours dans le quartier, pratiquement sans mettre le pied à terre, on débouche sur le quai de Valmy, qui lui ne comporte pas de piste cyclable. Là, le gain de temps est appréciable, d'autant plus que le rythme des feux ne convient pas vraiment à celui des vélos. Un peu plus loin, une bicyclette franchit un feu rouge à toute vitesse.

Les habitants du quartier auraient-ils déjà adopté le « tourne à droite ? » « Je n'avais même pas remarqué le panneau, sourit Estelle, la cycliste. C'est vrai que je ne m'arrête jamais aux feux quand je vois que je peux passer. Mais si c'est autorisé, c'est encore mieux ! »

Source : 20 minutes.fr

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: