Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Algérie: le Président Tebboune évacué en Allemagne pour des soins
  • South Africa Airways: l'Etat va injecter 641 millions de dollars
  • Cameroun: une cargaison de 20kg d'or saisie à l'aéroport de Douala
  • Tourisme: 730 milliards de dollars de perte, à cause du covid-19 (OMT)
  • Tanzanie: acquisition de 800 wagons frigorifiques pour exporter les fruits
  • Abidjan: un pick-up de l'armée s'est renversé non loin de l'aéroport
  • 4e pont d'Abidjan: un véhicule sur le chantier a chuté dans la lagune
  • 4e pont d'Abidjan: 3 morts dans la chute du véhicule dans la lagune
  • Routes: la BGFI dit avoir investi 80 milliards FCFA en 2017-2019 en Côte d'Ivoire
  • Air Côte d'Ivoire: un A320Neo bientôt livré à Abidjan

Bouaké: une vingtaine de morts dans un accident d'autocar

ActualitéPublié le 08-10-2020 16h10

L'accident est survenu en pleine nuit, ce qui est un facteur aggravant.. Ph. DR

Une collision impliquant un car de voyageurs et un porte-char est survenue dans la nuit du mardi au mercredi à Bouaké. L’accident a fait une vingtaine de morts, selon diverses sources contactées par Acturoutes.

 Le gouvernement burkinabé a révélé mercredi en Conseil des ministres que 18 compatriotes ont perdu la vie dans le drame et a adressé sa compassion aux familles endeuillées, sans être plus explicite sur les circonstances.

«Très peiné par le décès ce jour, à Bouaké en Côte d’Ivoire, de plus d’une dizaine de Burkinabè, victimes d’un accident de la circulation », a écrit le Président Roch Kaboré sur Twitter.

Des sources proches de l’Office de sécurité routière  (OSER) rapportent que le car était en provenance de Ouangolodougou (Nord de la Côte d’Ivoire) et se dirigeait à Man (Ouest). Le véhicule tentait un dépassement quand il s’est retrouvé nez-à-nez avec le porte-char qui venait dans le sens opposé. Le choc était logiquement inévitable.  

Le Groupement des sapeurs pompiers ivoirien (GSPM) avait évoqué l’accident en donnant un bilan de «8 décès certains», précisant le lieu de la tragédie sur l’axe Bouaké-Katiola, au niveau du village N’Guessankro. Plusieurs autres blessés ont été évacués vers le CHU de Bouaké.

On se demande comment autant de Burkinabé ont pris place dans un car alors que les frontières terrestres ivoiriennes restent officiellement fermées depuis le déclenchement du plan de riposte contre le covid-19. Les mouvements de populations entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, fréquents vu les relations séculaires qui unissent les deux peuples, ont pris un coup d’arrêt.

Les forces de police ivoiriennes ont déjà annoncé avoir interpellé des individus en provenance du Burkina Faso qui tentaient une incursion frauduleuse sur le territoire ivoirien par la frontière nord.

Les accidentés de Bouaké pourraient être des occupants d’un convoi comme les communautés autochtones et allogènes d’une localité en organisent régulièrement à l’occasion de cérémonies festives ou funéraires pour soutenir des membres résidant dans une autre ville.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: