Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Axe Bouaflé-Yakro: la route, réhabilitée, inaugurée samedi
  • Port d'Abidjan: Abidjan Terminal acquiert 2 tracteurs 100% électriques
  • Ukraine: crash d'un avion militaire vendredi, 26 morts
  • Burkina Faso: prévu vendredi, le retour d'Isaac Zida reporté
  • Transport aérien: Lufthansa réclame 2 millions d'euros à Camair.co
  • Yopougon: les service bus et bateau-bus de la SOTRA suspendus
  • Yopougon: un autobus de la SOTRA incendié lundi
  • Yopougon: des voies occupées par des manifestants non loin du palais de justice
  • BAD: Akinwumi Adesina réélu pour un 2e mandat de président
  • Nigeria: crash d'un hélicoptère privé, 2 morts

Transport routier: les réflexions approfondies pour migrer vers le formel

ActualitéPublié le 07-09-2020 18h02

Les panels ont réuni des experts, des acteurs et des représentants de structures en charge du transport urbain. Ph. DR

Lest transporteurs ont encore quelques semaines pour se mettre en règle vis-à-vis de la loi d’orientation sur le transport intérieur qui institue leur organisation en entreprises viables et un fonctionnement comme tel. Car du côté du ministère des transports, l’heure de la répression est très proche.

«A partir de janvier 2021, ce sera difficile pour les transporteurs non en règle d’exercer», a martelé ce lundi Mme Soumahoro Pagné Cynthia, Directrice générale de la promotion des entreprises de transport.  Elle animait un panel sur le passage du cadre informel au formel dans l’activité d transport routier, à la première édition des Assises du transport.

Selon Mme Soumahoro, l’Etat ivoirien s’est investi dans l’assainissement de l’activité de transport en mettant en place un cadre réglementaire suffisamment balisé et dans lequel il apporte son appui en termes de facilitation des procédures pour la création des entreprises de transport.

Le Directeur général du Haut conseil des entreprises de transport routier, Diaby Ibrahim, ne dit pas le contraire. Il cite les allègements fiscaux et les engagements des banques à accorder des crédits qui concourent à rassurer la nouvelle génération de transporteurs qui misent sur le professionnalisme.

«Comme nous sommes tous à la recherche d’innovations qui permettent de rentabiliser les investissements dans le transport, nous nous inscrivons dans tout projet qui vise à booster la compétitivité et protéger nos investissements»

Le but du tunnel n’est pourtant pas aussi proche qu’on le croit. Faute d’information, foncièrement attachés aux anciennes pratiques et sans véritable formation entrepreneuriale, les transporteurs rechignent à basculer dans le formel.

L’illustration est donnée par la directrice des opérations de Quipux Afrique, opérateur technique des Centres de gestion intégrés (CGI). Mlle Marie-Catherine Ayoman, indique que depuis 2014, seulement 4500 titres de transport ont été délivrés par la structure, alors que le parc automobile compte plus de 500 mille engins dédiés au transport de personnes et de marchandises.

«Je peux vous dire qu’il y a de nombreux véhicules de transport qui sont dans l’illégalité. Les taxis se contentent d’établir une carte de stationnement. Ils considèrent que c’est suffisant pour exercer. C’est un problème à traiter au niveau de réglementation», a-t-elle expliqué.

Les Assises du transport sont une idée portée par la plateforme Uber à Abidjan qui compte en faire un cadre d’échange annuel en vue de mutualiser les efforts des acteurs du transport urbain et apporter un appui aux actions étatiques.

«L’objectif est de discuter en tant que membre contributeur à la sécurité routière, avoir une séance d’échange, faire le pont sur les évolutions enregistrées ces dernières années et de porter le regard sur l’avenir, voir comment aller plus loin ensemble et construire des partenariats durables», a explique la responsable -pays, Marjorie Saint Lôt.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: