Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Port d'Abidjan: baisse de 7% du trafic de marchandises, au 1er semestre 2020
  • ACTUROUTES vous souhaite aux Ivoiriens une bonne fête de l'Indépendance
  • Port d'Abidjan: 278 millions de FCFA offerts à l'Etat pour combattre le covid-19
  • Inde: un avion s'est écrasé après un atterrissage raté, vendredi
  • Liban: la France mobilise 3 avions pour aider les secours
  • Tourisme: la SODERTOUR-LACS nonce la réouverture de ses hôtels dès le 7 août
  • Liban: au moins 190 morts dans l'explosion au port de Beyrouth
  • En Belgique, Gbagbo demande un passeport pour rentrer en Côte d'Ivoire
  • Liban: Double explosion au port de Beyrouth, ce mardi
  • Liban: une journée de deuil national décrétée suite à l'explosion à Beyrouth

Port de San Pedro: ce qui a été fait pour résister au covid-19

ActualitéPublié le 28-07-2020 18h42

Le DG du Port de San Pedro au premier rang pour donner l'exemple dans les gestes barrières. Ph. DR

Le Port autonome San Pedro donne l’image d’un navire qui redresse la barre et garde le cap, après avoir tangué en pleine tempête.  La crise de covid-19 et ses effets négatifs ont fortement ébranlé les acquis de performances réalisés en 2019 par le deuxième port de Côte d’Ivoire. Cette période creuse s’est traduite notamment par un ralentissement général des activités maritimes et portuaires, une baisse de performances aux navires et une baisse de la productivité des opérations de manutentions.

Des chiffres en baisse au premier trimestre 2020
Selon une communication de la Direction générale transmise à Acturoutes, le trafic global de marchandises à la fin avrils’établit à 1 560 074 tonnes, en baisse de 12% par rapport à la même période en 2019. Les exportations ont régressé de 4%.  Les transbordements connaissent la plus lourde contreperformance, soit une chute de 30%, essentiellement en raison de la baisse du niveau de fréquentation du port par les navires de commerce, du fait entre autres des annulations d’escales, de déroutages et des conséquences de l’ajustement des politiques des lignes maritimes adoptées par les armateurs. Quant à la pêche, elle a enregistré une réduction «de moitié du taux de fréquentation habituelle des acteurs dans l’espace du port de pêche».

Un plan d’intervention dynamique de la Direction générale
Les dégâts auraient pu être pires, si la Direction générale du Port sous la houlette de Hilaire Lamizana n’avait pris à bras le corps, en aval des restrictions liées au coronavirus, des dispositions pour préserver la cadence minimale de productivité du port et qui ont mis en première ligne un plan dit de «continuité d’activités», une sorte de permanence pour les activités essentielles d’accueil des navires et de traitement du passage de la marchandise.

Ainsi, un comité de crise portuaire coordonné par le Commandant du Port de San Pedro
a pris en main les actions de contrôles systématiques de la température des usagers et l’installation en zone sous douane de dispositifs de lavage des mains. Des inspections sanitaires sont effectuées en rade par l’Institut National d’Hygiène Publique (INHP)  avec l’interdiction aux équipages en provenance des zones touchées par la covid-19 de descendre des navires.

En ce qui concerne le trafic de cacao, principal produit d’exportation sur la plateforme portuaire, les actions ont porté «sur l’accroissement de la productivité jour, l’obtention de dérogations exceptionnelles pour la sécurisation des opérations de nuit et la mutualisation des moyens en vue de la compétitivité de la chaine logistique terrestre et documentaire».

En plus des actions de sensibilisation, le PASP et sa communauté portuaire ont offert du matériel sanitaire et d’hygiène, ainsi que des vivres et non vivres aux populations vulnérables mais aussi et surtout aux dockers, première corporation dont les emplois se sont retrouvés menacés par la crise sanitaire.  Ces dons sont complétés par une unité mobile sanitaire équipée au personnel médical de la ville. Au total, 50 millions de FCFA ont été investis dans ces actions de haute portée humanitaire.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: