Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Port d'Abidjan: baisse de 7% du trafic de marchandises, au 1er semestre 2020
  • ACTUROUTES vous souhaite aux Ivoiriens une bonne fête de l'Indépendance
  • Port d'Abidjan: 278 millions de FCFA offerts à l'Etat pour combattre le covid-19
  • Inde: un avion s'est écrasé après un atterrissage raté, vendredi
  • Liban: la France mobilise 3 avions pour aider les secours
  • Tourisme: la SODERTOUR-LACS nonce la réouverture de ses hôtels dès le 7 août
  • Liban: au moins 190 morts dans l'explosion au port de Beyrouth
  • En Belgique, Gbagbo demande un passeport pour rentrer en Côte d'Ivoire
  • Liban: Double explosion au port de Beyrouth, ce mardi
  • Liban: une journée de deuil national décrétée suite à l'explosion à Beyrouth

Mali: la compagnie Sky Mali veut conquérir Gao et Mopti

ActualitéPublié le 23-07-2020 17h03

Les premiers vols seront assurés par un Boeing 737-500 appartenant à la compagnié. Ph. DR

Pari risqué, mais offensive commerciale bien pesée. Sky Mali, la nouvelle compagnie dans l’espace aérien malien, a dans ses programmes de vols des destinations comme Mopti et Gao. Des régions septentrionales occupées marquées par l’activisme des  groupes jihadistes rendant la situation sécuritaire instable.

L’exposition des voyageurs et du personnel naviguant à des risques, vu l’avènement des mouvements rebelles touareg, était pourtant l’un des facteurs qui ont abouti à la cessation des activités de la précédente compagnie nationale, Air Mali, en décembre. Quelles sont donc les garanties que la compagnie a obtenues pour opérer en toute sérénité dans ces zones hautement dangereuses? Apparemment aucune.

Les responsables de la compagnie, y compris le Directeur général, El Hadj Baba Haïdara, originaire de Tombouctou, semblent plus préoccupés par l’évolution du covid-19 et qui a empêché le démarrage des vols initialement prévu en mars.

Les vols domestiques s’inscrivent dans le plan des activités de démarrage provisoires. Car Sky Mali envisage de conquérir les capitales d’Afrique de l’Ouest et du Centre, au rythme de la levée des mesures restrictives liées au coronavirus.

Un capital 100% privé pour décoller
Sky Mali a décroché mardi auprès de l’Agence nationale de l’aviation civile ou ANAC son permis d’exploitation aérien, qui lui donne le droit de lancer ses premiers avons dans l’espace malien.

La compagnie fonctionne avec des capitaux détenus à 100% par des privés émiratis. Mais il n’est pas exclu que l’Etat malien récupère une part des actifs comme c’est le cas pour la plupart des compagnies porte-étendard du flambeau national.

«Le capital sera à court terme ouvert à l’Etat malien et éventuellement à d’autres investisseurs privés. Ceci sera progressivement décidé en conseil d’administration», confie El Hadj Baba Haïdara.

Les premiers vols seront assurés par un Boeing 737-500 qui a service au vol test réussi entre Bamako et Kayes. L’appareil de 114 place dont 102 en classe éco a été réceptionné fin mars. La flotte sera renforcée par un autre Boeing 737-500 et un Embraer ERJ 145.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: