Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Transport aérien: Lufthansa réclame 2 millions d'euros à Camair.co
  • Yopougon: les service bus et bateau-bus de la SOTRA suspendus
  • Yopougon: un autobus de la SOTRA incendié lundi
  • Yopougon: des voies occupées par des manifestants non loin du palais de justice
  • BAD: Akinwumi Adesina réélu pour un 2e mandat de président
  • Nigeria: crash d'un hélicoptère privé, 2 morts
  • Bongerville: les travaux de bitumage de 15km de routes lancés
  • Mali: les frontières aériennes et terrestres fermées
  • Abidjan: le Président Ouattara s'est rendu en France, mercredi
  • Mali: les rues de Bamako désertes ce mardi, suite à des tirs entendus à Kati

Abidjan: opération "retour à l'intérieur" pour les enseignants et élèves

ActualitéPublié le 18-05-2020 18h22

Les départ devraient s'étaler sur une semaine. Photo DR

Le gouvernement ivoirien a entamé une opération «retour à la base» pour les enseignants et élèves bloqués à Abidjan et qui doivent retrouver les salles de classes à compter de ce lundi. Les premiers convois sont partis dimanche de Yopougon, une des communes populaires de la capitale économique ivoirienne. D’autres points de ramassage sont prévus à Abobo.

Le ministère de l’éducation veut relever le défi de faire retourner quelques 1870 personnes dont 57% d’enseignants, en vue d’un début effectif des cours dès ce lundi, selon son chronogramme, après la décision du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara de rouvrir les écoles.  

Les concernés avaient profité de la fermeture des écoles en raison de la pandémie du corona virus, il y a deux mois, pour regagner les zones urbaines, notamment Abidjan. Mais leur retour a été empêché par une mesure d’isolement suspendant les liaisons entre le Grand Abidjan, considéré comme l’épicentre de la pandémie, et les villes de l’intérieur du pays. Depuis le 21 avril, aucun cas de covid-19 n’a été enregistré à l’intérieur du pays.

Ce retour massif suscite donc des inquiétudes. Comment réduire les risques d’une importation du virus par les arrivants?

«Les convois sont organisés dans le strict respect des mesures barrières contre le coronavirus», a assuré M. Raoul Koné, Directeur de Cabinet adjoint du ministère de l’éducation. Les autocars de 60 ou 70 places sont limités à 40 passagers munis de cache-nez, pour respecter la distanciation sociale.  

Il a fallu lever le principe d’un certificat de non-contagion au covid-19 qui était exigé en vue d’obtenir une autorisation de sortie du Grand Abidjan. A la place, il est prévu un suivi médical pour les arrivants dès leur arrivée dans leurs points de destination respectifs.

Au final qui paie pour cette opération?  M. Koné estime qu’il n’est pas envisageable que l’Etat paie pour le retour de ceux qui ont librement décidé de venir à Abidjan.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

 

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: