Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • ARB-T. Babacar NDIAYE 2020: Dakar accueille la conf. inaugurale le 25 mars
  • Route: l'autoroute Abidjan - San Pedro se fera en deux temps, les études en cours
  • Abidjan: séminaire sur le retraitement des chaussées et le recyclage des enrobés
  • Sénégal: 18e AG des Fonds d'Entretien Routier, du 15 au 22 mars à Diamniadio
  • Sénégal: AIR Sénégal va desservir Londres à partir du 26 juin 2020
  • Suède: la 3e conférence mondial sur la sécurité routière vise 0 mort, 0 blessé
  • Suède: La 3e conférence mondial de la sécurité routière a eu lieu, 19-20 février
  • Togo: 1000 milliards de FCFA prévus pour les routes sur les 4 ans à venir
  • Luxembourg: les transports gratuits, à partir de mars
  • Transp. aérien: Emirates suspend ses vols à Lagos (Nigeria) à cause de l’harmattan

Transport routier: des dizaines d'engins neufs remis aux acteurs dans le Gbêkê

ActualitéPublié le 10-02-2020 15h27

Une vue de véhicules de la marque indienne Ashok Layland compris dans la dotation. Photo DR

Le ministère des transports a remis samedi des engins neufs à une quarantaine d’entreprises du transport routier de la région du Gbêkê (Centre).

Le lot comprend des camions de 25 tonnes appelés «10 roues», des camionnettes de 6 tonnes, des autocars de 41 places et 26 places, pour une valeur globale de 2,6 milliards de FCFA.

L’action constitue une suite de l’acquisition d’engins roulants au profit des transporteurs routiers, dans le cadre du vaste programme de renouvellement du parc automobile. Le projet est piloté par le Fonds de développement du transport routier (FDTR).

En décembre dernier, une vingtaine de véhicules neufs dont 13 cars de 41 places et 5 cars de 26 places de la marque indienne Ashok Leyland avaient été présentés aux transporteurs de la région du Hambol dans le cadre du programme de renouvellement du parc auto. 

«Nous souhaitons que les transporteurs ivoiriens soient les meilleurs de la sous-région ouest-africaine», a confié le ministre des transports, Amadou Koné.

Les véhicules neufs sont non seulement un gage de confort pour les usagers mais un atout dans la lutte contre les accidents de la route en raisin du risque quasi nul de défaillance mécanique. MaIs il s’agit aussi d’améliorer la rentabilité de l’activité de transport qui n’est pas véritablement viable avec les engins de seconde main.

Le renouvellement du parc auto tel que mené par le gouvernement ivoirien permet d’établir une ligne de crédit auprès de banques privées pour les entreprises d transport. L’Etat intervient en tant que facilitateur et garant. A Abidjan, plusieurs centaines de taxis-compteurs ont déjà été livrés à des opérateurs régulièrement inscrits au programme.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: