Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Aéroport d'Abidjan: prévue ce lundi, l'opération de libération des emprises reportée
  • Bd Mitterrand: visite de terrain ce mercredi des sites des 3 futurs échangeurs
  • Bd Mitterrand: les travaux des futurs échangeurs démarrent en juin au plus tard
  • Bd Mitterrand: les travaux des futurs échangeurs se feront "sous-trafic"
  • Yopougon: reprise du service des taxis et minicars ce mercredi après une grève
  • Abidjan: l'individu décédé sous un avion à destination de Paris identifié
  • Norvège: un seul mort sur les routes d'Oslo en 2019
  • Crash en Iran: les Etats-Unis soupçonnent un tir de missile
  • Aéroport d'Abidjan: les mesures de sécurité seront renforcées (Ministre)
  • Aéroport d'Abidjan: les habitations aux alentours seront rasées (Ministre)

Aéroport d'Abidjan: des mesures annoncées pour renforcer la sécurité

ActualitéPublié le 09-01-2020 18h23

Le ministre Amadou Koné (au centre) affirme qu'il faut continuer d'améliorer les choses à l'aéroport d'Abidjan. Photo DR

Le ministre des transports, Amadou Koné, a révélé ce jeudi les premières informations captées par la Commission d’investigation mise en place relativement au voyageur retrouvé mort la veille au matin à l’aéroport de Paris (France), dans le train d’atterrissage d’un vol parti d’Abidjan.

L’aéroport d’Abidjan pas menacé
Au terme d’une séance de travail avec les responsables des structures en charge de la navigation aérienne dont le PCA et le DG de Aeria, général Abdoulaye Coulibaly et Gilles Darriau, il a aussi assuré que les acquis en matière de sécurité à l’aéroport international Houphouët-Boigny ne s’en trouvent aucunement affectés.

«C’est un incident grave certes. Mais je tiens à assurer que le fait n’est pas à mesure de remettre en cause les dispositions en matière de sécurité et de sûreté à l’aéroport d’Abidjan. L’aéroport reste en tous points conformes aux normes internationales en matière de navigation aérienne. Nous allons continuer d’améliorer les choses», a déclaré Amadou Koné en faisant allusions aux différentes certifications internationales décrochées par l’aéroport.

Des mesures pour renforcer la sécurité
Tout au plus, ce drame permet au gouvernement à travers les autorités aéroportuaires d’apporter les corrections utiles pour renforcer le niveau de vigilance sur la plateforme de l’aéroport afin que pareil malheur ne se reproduise plus.

A titre conservatoire, il a été décidé d’améliorer l’éclairage sur le parking et la piste d’atterrissage pour éliminer les zones d’ombre ainsi que des travaux sur la clôture de l’aéroport qui a subi des «agressions à certains points».

Le déguerpissement des populations situées aux alentours de l’aéroport.
«Cette opération se fera incessamment en collaboration avec le ministère de la construction », a ajouté le ministre.

Un voyageur clandestin
Il ressort des observations des enregistrements des cameras de surveillance que l’individu a effectivement mené sa tentative de voyage sans billet d’avion à partir d’Abidjan.

«On a la certitude que cette intrusion a eu lieu à Abidjan. L’individu n’est pas passé par les voies normales», a souligné M. Amadou Koné, rectifiant un communiqué diffusé la veille et qui mettait en doute le lieu précis à partir duquel le voyageur indélicat a accédé à l’avion.

L’homme est un adolescent à la limite un adulte, et non un enfant d’une dizaine d’années comme l’on laissé croire les premières sources. Son identité n’a pas encore été établie.

Selon les versions révélées par le ministre, la présence de «l’intrus» dans l’espace vert jouxtant la piste d’atterrissage a été signalée aux alentours de 19h40. Mais les recherches menées par les pompiers et la gendarmerie dans la zone n’ont rien donné. Si bien que le vol AF 703 d’Air France a suivi son programme initial. C’est au moment où l’avion abordait la piste pour le décollage (vers 23H00) que le passager clandestin a couru et s’est agrippé au train d’atterrissage en quelques secondes.

Des questions encore en suspend
Comment a-t-il pu accéder à cette zone très surveillée de l’aéroport? Les premières hypothèses présentées par le ministre laissent penser qu’il a escaladé la clôture.

A-t-il bénéficié de complicité? Quelles étaient ses véritables intentions? Autant de questions qui restent encore sans réponse et que doit éclairer la suite de l’enquête qui s’effectue en collaboration a avec les entités françaises concernées par l’affaire.

A Abidjan, le procureur a été saisi pour «violation des dispositions sécuritaires» à l’aéroport et pour «mise en danger de vie d’autrui», apprend-on.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: