Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • RD Congo: un avion cargo, affrété par la Présidence, s'est écrasé jeudi
  • RD Congo: aucun survivant dans le crash de l'avion cargo
  • RD Congo: les débris de l'avion retrouvés dans la province de Maniema (Est)
  • RD Congo: le chauffeur du Président Tshisekedi parmi les victimes du crash
  • Congrès Mondial de la Route: la 27e édition (2023) à Prague, en Rép. Tchèque
  • Congrès Mondial de la Route: fin des travaux ce jeudi à Abu Dhabi
  • Congo: nouvelle pénurie de carburant à Brazzaville
  • Air France: le premier vol commercial en A350 lancé lundi
  • Métro d'Abidjan: accord complémentaire entre la CI et Bouygues
  • Métro d'Abidjan: les travaux démarreront début 2020

Abidjan: plus de 500 faux permis de conduire et autres documents saisis

ActualitéPublié le 20-09-2019 12h57

En haut, sur l'image, un spécimen du faux permis de conduire international. Photo DR

Plus de 500 faux documents de transports dont des permis de conduire internationaux et descartes grises ont té saisis par la police à Abidjan. Mais le ministre des transports, Amadou Koné, qui a livré l’information à la presse jeudi, assure que la fiabilité du système informatisé mis en place dans les Centres de gestion intégré (CGI) n’est aucunement remis en cause.

Les documents
Il s’agit de 548 cartes falsifiées compranant des faux permis de conduire internationaux, des faux permis de conduire nationaux format trois volets , 57 cartes internationales d’autorisation de transport public, des cartes grises... Les faussaires ont ciblé ces documents car ils sont en format papier.

Ces documents sont effet «différents des documents biométriques adossés à la base de données du ministère des transports», a expliqué Ibrahima Koné, Directeur général de Quipux Afrique, société opératrice  technique de la confection et la délivrance des titres de  transports dans les CGI.

Le ministre Amadou Koné a précisé qu’il ne s’agit pas d’un réseau à «l’echelle industrielle» et qu’il n’y a donc pas lieu de jeter le discrédit sur les documents produits par les CGI.

«Les doc produits par les CGI sont fiables, authentiques, authentifiables et non falsifiables. C’est d’ailleurs pourquoi les fussaire ne s’inressent qu’aux documents qui gardent encore l’ancien format », a-t-il insisté.

Les faussaires avaient également des imitations des cachets de la Direction générale des transports terrestres (DGTTC) ainsi qu’une signature falsifiée du ministre des transports sur des échantillons des documents frauduleux présentés au Cabinets du ministère.  

Qui sont les faussaires?
Au stade actuel de l’enquête, un individu a été interpellé depuis le 17 septembre. Il est en garde à vue au Commissariat du 1er Arrondissement au Plateau, apprend-on. Tout laisse croire qu’il agit au sein d’un réseau dont les membres ont des entrées à la DGTTC. Et l’enquête suit son cours.

Une question de sécurité nationale
Tout en saluant le travail «remarquable» abattu par la police, le ministre Amadou Koné a souhaité une saine coopération de la population pour contribuer à demanteler tous les auteurs de faux documents sur les titres de transport.

«C’est une question de sécurité nationale. Il est important de savoir qui sont les propriétaires des véhicules en circulation. Tout comme il est nécessaire de savoir si ceux qui condisent les véhicules sont autorisés à le faire... », a-t-il souligné en évoquant les risques d’accidents.

C’est pour ces raisons que le gouvernement a opté pour des documents plus sécurisés à travers la réforme des titres de transport. «Nous allons continuer les afforts d’assainissement», a-t-il conclu.

La preuve se trouve sur les routes avec un nombre croissant d’accidents entrainant des morts dans les rangs des usagers. Selon le ministre, rien qu’en 2017, plus de 78% des tués sur les routes en Côte d’Ivoire étaient des usagers vulnérables (piétons, usagers de deux roues ou trois roues…).

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: