Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Abidjan: la princesse Sarah Zeid de Jordanie est arrivée jeudi pour une visite
  • France: collision entre un train et une voiture dans la Marne, 4 morts
  • 13 juillet: "Journée du souvenir du Dr Babacar NDIAYE"
  • Abidjan: les sites d’enrôlement pour le passeport ouverts les samedi
  • Sécurité routière: près de 7 000 accidents au 1er semestre 2019 en CI
  • Sécurité routière: 303 morts sur les routes au 1er semestre 2019
  • Chine: la construction de l'aéroport de Beijing Daxing achevée
  • Routes: 5 postes de péages prévus sur la route de l'Est
  • Transports: 47% des poids lourds en situation de surcharge en CI (UE)
  • Abengourou: un poste de pesage routier mis en service

CI-Banque Mondiale: les infrastructures parmi les "secteurs prioritaires"

ActualitéPublié le 14-04-2019 21h56

Poignée de main entre David Malpass et Amadou Gon Coulibaly, à l'issue de la séance de travail. Photo Primature

La Banque Mondiale et la Côte d’Ivoire ont inscrit les infrastructures comme « secteurs prioritaires » « sur lesquels elles mettront l'accent ». C’est ce qui ressort de la séance de travail qu’a eue le premier ministre Amadou Gon Coulibaly avec le tout nouveau président de la Banque Mondiale au siège de l’institution à Washington.

Le tout nouveau Président du Groupe de la Banque mondiale, l'Américain David Malpass, a indiqué le 13 avril à Washington que l'institution de Bretton Woods apportera tout le soutien nécessaire à la Côte d'Ivoire, afin qu'elle renforce et maintienne sa dynamique de croissance et de développement engagée depuis 2011. 

C'était au cours d'une séance de travail au siège de la Banque mondiale avec le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly. 

David Malpass s'est dit impressionné par les excellents résultats économiques affichés par la Côte d'Ivoire ces dernières années. 

Lui et son équipe de la SFI, de MIGA et de la Banque mondiale ont salué les récentes évaluations positives sur la situation socio-économique du pays par le Fonds Monétaire International, le Millenium Challenge Corporation -MCC- des Etats-Unis, le "Doing Business" de la Banque mondiale et l'Indice Mo Ibrahim sur la Gouvernance Africaine. 

L'économie ivoirienne se caractérise depuis 2011 par une solide gestion macro-économique, avec une croissance forte de 8% en moyenne par an, une inflation de 0,4% et un taux d'endettement de 48% du PIB, sur une norme sous-régionale de 70%. 

Toutes choses qui, pour la Banque mondiale, favorisent un accompagnement mérité, pour plus de conseils et d'engagement financier de sa part. 

Les deux parties ont notamment discuté des secteurs prioritaires sur lesquels elles mettront l'accent, à savoir le capital humain, l'agro-industrie et les infrastructures.  

Dans une déclaration à la presse, à l'issue de la rencontre, Amadou Gon Coulibaly s'est dit satisfait de la coopération avec le Groupe de la Banque mondiale.  

Pour lui, l'attention qu'il accorde à la Côte d'Ivoire, est l'expression de la reconnaissance des efforts et de la qualité du travail fournis par les Ivoiriens, sous le leadership du Président de la République Alassane Ouattara.  

Cela est, a-t-il ajouté, un témoignage international éloquent de la confiance en la Côte d'Ivoire.

Source: La Primature de Côte d'Ivoire

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: