Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Togo: SOROUBAT obtient un contrat de 26,7 milliards pour élargir une route
  • Congrès Mondial de la Route: plus de 600 "résumés écrits" déjà soumis
  • Abou Dhabi: Le 26e Congrès mondial de la route se tiendra du 6 au 10 octobre
  • Infrastructures: la Côte d’Ivoire et deux autres pays africains intègrent l’AIIB
  • Burkina: 9 milliards FCFA de l'OPEP pour rénover l’axe Tougan-Ouahigouya
  • Nigeria: 19 morts dans la sortie de route d'un convoi de retour d'un mariage
  • Autoroute du Nord: collision autocar - camion, 44 victimes dont 06 décès
  • Sénégal: démission du DG de la compagnie Air Sénégal, Philippe Bohn
  • Rwanda: premier vol direct Kigali-Kinshasa ce mercredi, de Rwandair
  • Inde: Endettée, Jet Airways annonce la suspension de ses vols

Sécurité routière: plus de 3400 accidents au premier trimestre 2019, 156 morts

ActualitéPublié le 09-04-2019 15h53

Les pompiers dénoncent une "hausse vertigineuse" du nombre d'accidents sur les routes. Ph. d'archives

Le premier trimestre de l’année 2019 a enregistré 3443 accidents de la circulation sur l’ensemble du territoire ivoirien, selon le bilan du groupement des sapeurs pompiers militaires (GSPM). Ceci équivaut à 62,71% du total des interventions effectuées par les secours.

En termes de gravité, les accidents de circulation ont causé 156 décès sur un total de 6262 victimes. 65 incendies de véhicules s’ajoutent à ce bilan.

En tête des communes, figure Yopougon qui totalise 673 accidents de la route, suivie de Cocody avec 441 interventions puis Abobo avec 314 acccidents.

A l’intérieur du pays, Bouaké est la ville la plus accidentogène avec 342 accidents devant Korhogo qui a 262 interventions.

Les pompiers concluent que «la tendance est à la hausse, une hausse vertigineuse», alors qu’on aborde la dernière semaine avant les festivités de Pâques, une période riche marquée en Côte d’Ivoire par des déplacements massifs de populations vers les zones rurales.

De quoi mettre la puce à l’oreille du gouvernement qui à travers le ministère des transports s’apprête à déployer un système de vidéo-verbalisation sur les routes de sorte à reprimer toutes les infractions aux code de la route (excès de vitesse, non respect des feux tricolore, indiscipline etc).

Plus de 100 caméras sont disséminées sur les principales artères. L’unité spéciale de police routière aura un détachement mobile composé de véhicuels 4X4 et de motos dotés de caméras embarquées pour traquer tous les automobilistes indélicats.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: