Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Abidjan: la princesse Sarah Zeid de Jordanie est arrivée jeudi pour une visite
  • France: collision entre un train et une voiture dans la Marne, 4 morts
  • 13 juillet: "Journée du souvenir du Dr Babacar NDIAYE"
  • Abidjan: les sites d’enrôlement pour le passeport ouverts les samedi
  • Sécurité routière: près de 7 000 accidents au 1er semestre 2019 en CI
  • Sécurité routière: 303 morts sur les routes au 1er semestre 2019
  • Chine: la construction de l'aéroport de Beijing Daxing achevée
  • Routes: 5 postes de péages prévus sur la route de l'Est
  • Transports: 47% des poids lourds en situation de surcharge en CI (UE)
  • Abengourou: un poste de pesage routier mis en service

Tourisme et voyage: le SAVACI change de dénomination et devient APV

ActualitéPublié le 09-04-2019 08:51

Toutes les résolutions prises au cours de l'AGE seront portées à la connaissance de l'ensemble des membres de la faîtière. Ph DR

En lieu et place du Syndicat des agences de voyage d’affaires de Côte d’Ivoire (SAVACI), il faudra désormais plutôt parler de l’Association des professionnels du voyage. Un changement de dénomination qui s’est opéré en fin de semaine dernière au cours d’une Assemblée générale extraordinaire (AGE), selon un document du ministère du Tourisme et des loisirs.

Une mutation qui en réalité, est la matérialisation de l’une des promesses de campagne de la nouvelle présidente élue de l’association patronale des agences de voyages nationales, Marie-Reine Koné.

L’APV-Côte d’Ivoire est une faîtière patronale et non un syndicat; un préalable qui engage sa crédibilité en tant qu’interface unique avec tous les acteurs de l’écosystème du tourisme et du voyage; au-delà, avec les institutions étatiques et internationales, ainsi est résumée dans la note du ministère du Tourisme et des loisirs, les raisons de changement qui du coup, impacte les missions et ambitions du regroupement.

La présidente de l’APV-Côte d’Ivoire et des patrons des agences de voyage, au cours de l’AGE tenue vendredi dernier à la Chambre de commerce et d’industrie, ont aussi opter pour un code d’éthique et de déontologie.

Une orientation qui contribuera à aider à lutter contre les maux dont souffre corporation et qui ont notamment pour noms, pratique de la concurrence déloyale, dumping.

Autre combat à mener, la solution aux « malentendus » de l’agence dans les rapports avec les établissements bancaires de la place. Une rencontre d’échange est à cet effet bientôt prévue avec l’Association des banques et établissements de Côte d’Ivoire (APBEF-CI).

Les difficultés rencontrées par les professionnels locaux du voyage dans l’espace UEMOA pour lesquelles, une audience est sollicitée auprès du 1er ministre Amadou Gon Coulibaly, font partie des entraves à résoudre.

Toutes ses informations seront portées à la connaissance de l’ensemble des agences de voyage, le jeudi 11 avril prochain, au cours d’une réunion, apprend-on.

Pour l’heure, l’APV peut se réjouir de la qualité de ses rapports avec les ministres de tutelle, Siandou Fofana du Tourisme et des loisirs; Amadou Koné des Transports et de sa participation au 9e Salon international du tourisme d’Abidjan (SITA).

La faîtière a pris un stand pour ses membres au cours de l’évènement prévu du 27 avril au 1er mai à l’espace d’exposition route de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny.

Mathias KOUAME
m.kouame@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: