Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Ghana: l'Etat négocie pour l'installation d'usines de montage d'automobiles
  • France: alcool et drogues impliqués dans un quart des accidents de la route
  • Abidjan: la princesse Sarah Zeid de Jordanie est arrivée jeudi pour une visite
  • France: collision entre un train et une voiture dans la Marne, 4 morts
  • 13 juillet: "Journée du souvenir du Dr Babacar NDIAYE"
  • Abidjan: les sites d’enrôlement pour le passeport ouverts les samedi
  • Sécurité routière: près de 7 000 accidents au 1er semestre 2019 en CI
  • Sécurité routière: 303 morts sur les routes au 1er semestre 2019
  • Chine: la construction de l'aéroport de Beijing Daxing achevée
  • Routes: 5 postes de péages prévus sur la route de l'Est

Ministère de la ville, un autre ministère des transports?

ActualitéPublié le 11-07-2018 16h17

Les missions assignées au ministre de la ville semblent empiéter sur celles du ministre des transports. Ph. d'archives

A ceux qui ironisent sur la pertinence d’un ministère de la ville, le Chef du gouvernement ivoirien a répondu ce mercredi en rappelant que (bien au contraire) la tache s’annonce ardue pour Amichia François, le détenteur dudit portefeuille dans le nouveau gouvernement.

«C’est un ministère important mais transversal. Les problèmes de la ville sont extrêmement complexes», a précisé Amadou Gon Coulibaly en soulignant le champ d’action du ministre de la ville. Il s’agit notamment des questions de l’urbanisation, de la mobilité, du désordre urbain etc, alors qu’il existe déjà un ministère des transports et un autre de l’intérieur.

A l’évidence, le ministre de la ville ne fera qu’accompagner d’autres ministres ou autorités locales, sinon empiéter sur leur terrain pour «l’amélioration de la qualité de vie dans nos villes».

«Il va assister et conseiller les villes, les Districts et communes dans leur planification, suivre en liaison avec le ministère de l’inéterieur les questions de plan d’urbanisme et développement de la ville», a jouté le premier ministre.

La gestion de la mobilité urbaine se fera dans un tandem avec le ministère des transports, alors que le District d’Abidjan sera sollicité sur l’aménagement urbain. Le ministère de la ville a aussi dans son giron le projet d’adressage des rues en cours d’exécutuion sous la tutelle du ministère de la construction.

Ce nouveau poste ministériel sonne comme l’avoeu de nombreuses lacunes que connait la politique de gestion des villes. L’illustration de cette faiblesse est la catastrophe des inondations survenues dans la nuit du 18 au 19 juin faisant une dizaine de morts sur l’ensemble du territoire national.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: