Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Burkina: 9 milliards FCFA de l'OPEP pour rénover l’axe Tougan-Ouahigouya
  • Nigeria: 19 morts dans la sortie de route d'un convoi de retour d'un mariage
  • Autoroute du Nord: collision autocar - camion, 44 victimes dont 06 décès
  • Sénégal: démission du DG de la compagnie Air Sénégal, Philippe Bohn
  • Rwanda: premier vol direct Kigali-Kinshasa ce mercredi, de Rwandair
  • Inde: Endettée, Jet Airways annonce la suspension de ses vols
  • Chili: un petit avion s’est écrasé sur une maison, 5 morts
  • Congrès Mondial de la Route: le programme est disponible sur le site
  • Abidjan: le boulevard de Marseille, toujours en travaux d’élargissement
  • Paris: le combat des pompiers contre l’incendie de Notre Dame a fait plus de 9h

Tourisme: la FENITOURCI à la conquête des villes espagnoles

ActualitéPublié le 09-07-2018 16h05

Plusieurs accords dont dans le domaine sanitaire ont été signés. Photo DR

A partir du 21 juillet prochain, une délégation espagnole composée de représentants d’agences de voyage et de structures sanitaires arrive à Abidjan. Ce déplacement est le fruit d’une offensive menée par la Fédération nationale de l’industrie touristique de Côte d’Ivoire (FENITOURCI) dans la région de Valence et qui a abouti à la signature de plusieurs accords entre des villes ivoiriennes et espagnoles, a appris Acturoutes auprès de la faîtière.

Par la charte de jumelage et de  coopération signée entre les communes de Dabou et Vergel, Sinfra et Denia, Daoukro  et Xavia, Bonoua et  Pego, les différentes parties se sont engagées à renforcer leur collaboration dans plusieurs secteur d’activités.

Les différentes cérémonies qui se sont déroulées en présence de l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Espagne, SEM Charles Aké Atchimoni  prennent notamment en compte, les domaines touristiques, culturels, sanitaires, selon un document de la Fénitourci transmis à Acturoutes.

Au plan culturel par exemple,  le Popo Carnaval (Bonoua) a dans ce cadre été jumelé à celui de Pego pour une plus grande visibilité des 2 activités.

Dans le domaine de la santé, il est prévu des dons de médicaments, le renforcement des capacités d’agents de santé des villes ivoiriennes ciblées ainsi que le renforcement du plateau technique de leurs formations sanitaires.

«Le Tourisme est basé sur le voyage, les échanges entre plusieurs cultures», a indiqué le président de la Fénitourci Diomandé Mamadou pour justifier cette initiative.

«Le rapprochement de villes espagnoles et ivoiriennes aux nombreuses potentialités contribue à faire vivre l’activité touristique» qui ne peut être «sans le volet sanitaire», a-t-il ajouté.

En tout cas, l’expérience formalisée entre le 25 juin le 1er juillet dernier, en présence du délégué pays de la Fénitourci, Mariano Martin est en train de faire tâche d’huile, toujours selon Diomandé Mamadou.

D’autres localités ivoiriennes (Adiaké, Bouaflé, Abengourou, Niablé) et même espagnoles seraient intéressées par le projet.

D’où la mise en place d’un comité de jumelage et de coopération dirigée par Mamadou Keïta, son président, chargé de veiller au bon fonctionnement du processus de rapprochement entre les différentes cités.

Mathias KOUAME
m.kouame@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: