Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Le Burkina annonce la fin de sa coopération avec Taïwan
  • Bouaké: les ministres Amédée Kouakou et Amadou Koné en visite dans la ville
  • Abidjan: le 4e pont confié au groupe chinois CSCEC
  • Italie: 2 morts dans une collision entre un train et un camion, mercredi
  • Nigeria: 42 voyageurs enlevés par des hommes armés à Kano
  • Aéroport d'Abidjan: les tarifs d'assistance en escale baissent de 30%
  • Rwanda: un aéroport réservé aux drones bientôt construit
  • La BAD tient ses 53e Assemblées annuelles en Corée du Sud
  • Trophée Babacar Ndiay: le prix remis au lauréat par le président de la BAD
  • Assemblées annuelles BAD: cérémonie officielle d'ouverture, ce mercredi

Guichet unique automobile: les fraudeurs appelés à passer à la douane

ActualitéPublié le 16-05-2018 15h48

L'Etat est déterminé à traquer les auteurs et complices de la fraude au GUA. Photo d'archives

On en sait un peu plus sur les véhicules concernés par le scandale de fraude au Guichet unique automobile (GUA) d'Abidjan. Ces engins frauduleux ont été immatriculés dans la période «du 1er janvier 2016 au 30 mars 2018», selon un communiqué de la Direction générale des douanes. 

Une opération est lancée pour amener à se mettre en règledans le paiement des taxes de douane. Ainsi, les propriétaires doivent vérifier «le statut de leur véhicule importé» sur le site Internet de la douane (www. douanes.ci). Ceux qui sont déclarés en situation irrégulière doivent se rendre aux bureaux des enquêtes douanières pour s'acuitter des droits sans risque d'amende, avant le 30 juin. Au delà de cette date, les véhicules fruduleux seront saisis et leurs propriétaires s'exposent à des porursuites judiciaires.

Par ailleurs, des sociétés suspectées de complicité dans ce scandale ont été sanctionnées, apprend-on d'un autre communiqué. Ce sont: Eveil Transit Côte d'Ivoire, Société ouest-africaine de transit, Amal Transit, Soum Cargo Transit et Karim Transit Abidjan.

18 personnes dont le Directeur génral du GUA ont déjà été interpellées, selon le procureur de la République, dans le cadre de ce scandale qui porte sur plus de 2000 véhicules de luxe. Le préjudice causé à l’Etat s’élève à environ 10 milliards de FCFA.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

 

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: