Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Cocody: des constructions anarchiques détruites à la Riviera-Palmeraie
  • USA: Trump envisage une taxe de 20% sur les véhicules européens importés
  • Zimbabwe: plus de 21 millions de dollars du Japon pour rénover le corridor nord-sud
  • Abidjan: une mission d'hommes d'affaires égyptiens attendue en juillet
  • Abidjan: 200 camions et plus de 1600 militaires pour nettoyer les voies
  • Abidjan: déguerpissement des occupants des zones à risque (gouvernement)
  • Abidjan: le Président Ouattara sur le site des inondations ce jeudi
  • Abidjan: prévu ce mercredi, le lancement des travaux du 4e pont reporté
  • Abidjan: le Président Ouattara est rentré d'urgence mercredi
  • Abidjan: le premier ministre a visité les sites des inondations

Mobilité urbaine: pourquoi l’UITP fait la promotion du transport collectif

ActualitéPublié le 14-04-2018 12h15

Le transport collectif à «haute capacité» résoudra la question de mobilité, selon le SG de l'UITP. Ph Acturoutes.

Pour l’Union internationale des transports publics (UITP) le choix de solutions de transport collectif ou public, multimodal à «haute capacité» permet de répondre efficacement à la demande, sans cesse croissante de mobilité dans les grandes villes.

Le secrétaire général (SG) de ladite Union, Mohamed Mezghani a rappelé les «nombreux bénéfices» offerts. C’était à la faveur du récent séminaire régional sur la planification de la mobilité urbaine durable qui s’est tenu à Abidjan, début avril.

En effet, par rapport à la voiture individuelle, le transport public consomme moins d’espace et 3 à 4 fois moins d’énergie par passager transporté et est bon pour la santé (activité physique, moins de pollution), a fait savoir  M. Mezghani.

Ce n’est pas tout. Puisque, toujours aux dires du SG de l’UITP, le transport collectif offre 9 fois moins de risque d’accident, coûte moins cher à la communauté et aux finances publiques tout en soutenant l’économie et la création d’emplois.

Il a en outre souligné que les moyens de mobilité de ce genre structurent la ville et offrent une solution de mobilité à tous, sans distinction sociale.

A côtés de ceux-ci, Mohamed Mezghani n’a pas omis d’encourager la pratique de modes «actifs» tels le vélo et la marche.

En résumé, «si le transport public y gagne, ce sont les citoyens, les villes et l’économie qui y gagneront», a-t-il poursuivi.

Il reconnait toutefois que, «au-delà des considérations techniques, ce qui  importe le plus et conditionne le développement d’une mobilité durable, c’est la volonté politique de vouloir  changer le statu quo, d’oser rompre avec le laisser-aller du passé (…)».

Mathias KOUAME
m.kouame@acturoutes.info

 

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: