Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Le Burkina annonce la fin de sa coopération avec Taïwan
  • Bouaké: les ministres Amédée Kouakou et Amadou Koné en visite dans la ville
  • Abidjan: le 4e pont confié au groupe chinois CSCEC
  • Italie: 2 morts dans une collision entre un train et un camion, mercredi
  • Nigeria: 42 voyageurs enlevés par des hommes armés à Kano
  • Aéroport d'Abidjan: les tarifs d'assistance en escale baissent de 30%
  • Rwanda: un aéroport réservé aux drones bientôt construit
  • La BAD tient ses 53e Assemblées annuelles en Corée du Sud
  • Trophée Babacar Ndiay: le prix remis au lauréat par le président de la BAD
  • Assemblées annuelles BAD: cérémonie officielle d'ouverture, ce mercredi

Corridor Abidjan-Lagos: l'Alliance Borderless en phase de sensibilisation

ActualitéPublié le 13-03-2018 19h19

De gauche à droite, le Directeur de cabinet du ministre des transports et le SG de l'OFT. Photo DR

L’Alliance Borderless et le Comité national de facilitation (CNF) ont tenu ce mardi à Abidjan un atelier dans le cadre d’une caravane de sensibilisation en vue de lever les entraves à la facilitation du commerce sur le corridor Abidjan-Lagos.

Cet atelier qui voit la participation de l’Organisation du corridor Abidjan-Lagos (OCAL) et des comités nationaux de facilitation des autres pays de la sous-région ouest-africaine a pour objectif de renforcer les capacités des parties prenantes aux frontières et recueillir des informations dans la mise en œuvre des conventions de la CEDEAO sur la libre circulation.

Le président du CNF de Côte d’Ivoire a présenté l’enjeu de cette caravane comme l’occasion de relever la compétivité des ports et corridors ivoiriens.

«L’objectif est de faire en sorte que la traversée de notre pays ne soit pas la croix et la bannière alors que nous sommes en train de faire des investissements importants dans nos ports. En même tant qu’il faut attirer les commerçants de l’hinterland vers nos ports, il faut aussi s’assurer qu’il n’y ait pas d’obstacles sur nos routes», a indiqué à la presse M. Touré Abdoulaye.

Sur le terrain, les équipes vont sillonner les regions de Côte d’Ivoire du 17 au 22 mars, pour sensibiliser les acteurs des transports sur les questions de mobilité des personens et des biens le long du corridor Abidjan-Lagos.

Alors que le gouvernement a initié un certain nombre de mesures pour éradiquer les tracassseries sur les routes, des facteuirs résiduels continuent de s’imposer comme des freins à la facilitation du commerce. Il s’agit par exemple du mauvais comportement de certains agents des forces de sécurité en fonction aux différents barrages routiers.

«Nous avons pour ambition cette année de faire en sorte que nous puissions observer les comportements des agents sur les barrages. C’est ainsi que nous allons deceler les pratiques anormales et les extirper de la circulation», a prévenu M. Touré, également Secrétaire génral de l'observatoire de la fluidité des transports.

Dans la même veine, il souhaite que des aménagements soient prévus dans la réalisation des infrastructures routières de sorte à intégrer le contrôle routier sans qu’il n’impacte la fluidité.

Au nom du ministre des transports, le Directeur de cabinet a exprimé sa satifaction vis-à-vis des actions de l’Alliance Borderless dans le suivi des indicateurs de performance du corridor Abidjan-Lagos notamment en matière de sensibilisation des acteurs et de la facilitation du commerce.

«La lutte contre les entraves à la circulation des personnes et des biens et la réalisation de l’intégration sous régionale par le commerce et les transports demeurent des priorités absolues pour les gouvernements des pays de la CEDEAO», a-t-il assuré.

Long de plus de 1000km, le corridor Abidjan-Lagos traverse cinq pays (Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Bénin et Nigeria). Ce couloir de circulation impacte directement 35 millions d’habitants et concentre 60 à 70% du commerce dans la zone CEDEAO.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: