Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Sassandra: les travaux du débarcadère ont démarré
  • Axe Tengrela-Kouto: au moins 1 mort dans un accident d'autocar, vendredi
  • Etats-Unis: les rues de la Floride obstruées après le passage d'un ouragan
  • Niger: le Président issoufou appelle à combattre l'immigration clandestine
  • Guinée-Bissau: la BAD décaisse 50 millions d'euros pour un projet routier
  • Collision en RDC: 53 morts selon un nouveau bilan
  • Abidjan: un 2e corps retiré de la lagune, suite à la chute du fourgon
  • Cocody: le maire N'Gouan Mathias annonce 900 millions de FCFA pour les routes
  • Duékoué: 600 km de routes seront reprofilées dans la région
  • Cameroun: les frontières fermées, à la veille de la présidentielle

Transports: des résultats globalement positifs en 2017

ActualitéPublié le 13-03-2018 08h15

L’aéroport d’Abidjan a passé la barre symbolique de 2 millions de passagers. Ph d’archives

Selon un rapport du Comité de concertation Etat-secteur privé (CCESP), l’économie ivoirienne a réalisé des chiffres positifs en 2017, malgré un contexte conjoncturel peu favorable. Le bilan en matière des transports est éloquent.

Au niveau du transport aérien, le nombre de passagers a augmenté de 12,1% comparativement à 2016. L’aéroport d’Abidjan a passé la barre symbolique de 2 millions de passagers.

La consommation des carburants gasoil et super s’est accrue de 8,3% dans le transport routier, souligne la note transmise à Acturoutes.  

Quant au transport maritime, il a enregistré une bonification de 2,8% du volume global de marchandises. Le bilan du Port autonome d’Abidjan indique une hausse de 3,8% du trafic global de marchandises soit 22,5 millions de tonnes contre 21,7% l’année précédente.

Dans plus de détails, les échanges extérieurs de marchandises sont marqués par un accroissement de 8,8% des exportations et contre une hausse de 3,3% dans les importations. L’excédent commercial lui se chiffre à 1 708,4 milliards en hausse de 29,7% par rapport à l’excédent réalisé en 2016.

La mauvaise note vient du transport ferroviaire en chute 0,8% au niveau du trafic global des marchandises du transport ferroviaire. Le secteur est marqué par un vaste chantier de réhabilitation de la voie ferrée Abidjan-Ouaga et son prolongement à Tambao (Burkina Faso).

La meilleure performance sur l’ensemble des secteurs de l’activité économique a été réalisée dans les segments du marché des TIC (la téléphonie mobile, la téléphonie fixe et l’internet) qui affichent une progression de 29,1%, précise le rapport du CCESP.

Célestin KOUADIO
c.kouadio@acturoutes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: