Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Cyclisme:la Tropicale Amissa Bongo 2019 a démarré lundi
  • Cyclisme: N. Bonifazio vainqueur des étapes 1 et 2 de la Tropicale
  • Tropicale Amissa: Niccolo Bonifazio (Italie) conserve le maillot jaune après 2 étapes
  • Suisse: 1500 vols de jets privés annoncés pour le Forum économique de Davos
  • France: 2018 a été une "bonne année" pour les acteurs de la route, dit P. Calvin
  • Bondoukou: saisie de 10kg de cannabis à Sako par la police anti-drogue
  • Tourisme: la CI sera présente au 39e Salon d'Espagne (FITUR)
  • Niger: Niamey abrite la 8e Foire des produits maraichers d'Agadez
  • Routes: un pont entre le Sénégal et la Gambie inauguré, lundi
  • France: les transports perturbés par une forte chute de neige

Télévision numérique: l'Afrique appelée à produire ses propres contenus

ActualitéPublié le 12-03-2018 20h04

Plusieurs experts participent aux travaux à Kigali. Photo DR

La ministre rwandaise des affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, a déclaré ce lundi que l'Afrique ne pouvait pas se permettre d'être une zone de dumping des technologies venues d'ailleurs.

«Nous devons donc veiller à ce que l'Afrique ne devienne pas un lieu de décharge pour les technologies numériques à faible consommation d'énergie, en particulier les boîtes et les émetteurs "top-set "», a-t-elle noté.

La réunion examine l'avenir des médias audiovisuels en Afrique, en particulier la transition de la télévision publique de l'architecture analogique à la distribution numérique. Les radiodiffuseurs africains sont appelés à tirer parti de la technologie, de travailler à l'amélioration de la production de contenu, en s’évertuant à produire et diffuser ses propres contenus.

En matière de technologies analogiques, l'Afrique reste loin derrière. Seuls un peu plus de 10 pays sur 55 ont réussi à passer au numérique.

Le ministre a souligné que la convergence des télécommunications, des technologies de l'information et de la radiodiffusion au Rwanda a contribué à améliorer le développement socio-économique du pays et à satisfaire les citoyens en termes d'accès à l'information.

«La migration de l'analogique au numérique offre des opportunités dans les industries de la radiodiffusion. Nous devrions suivre ces opportunités et les utiliser dans notre profession », a-t-elle ajouté.

Arthur Asiimwe, Directeur général de la Rwanda Broadcasting Agency, a déclaré que la réunion présentera des recommandations clés  aux grands problèmes rencontrés par les pays en cours de migration de l'analogique aux technologies numériques. 

Ces défis comprennent entre autres le financement du processus de migration et le coût élevé de la production de contenu de qualité sur le continent.

Eugène UWIMANA
Correspondant au Rwanda

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: