Plus d'infos fermer
Direct Trafic | Le trafic routier en Direct
fermer réduire agrandir

Le Signal

  • Mali; François Hollande en visite dans le pays
  • Inde: le voyage du train le plus rapide du pays a heurté une vache sacrée
  • France: une voiture blesse 4 "gilets jaunes" à Rouen
  • Transp. aérien: Ethiopian Airlines désignée numero 1 en transport de fret
  • Aéronautique: Airbus annonce la fin de la production de l'A380
  • Guinée: l'ex-premier ministre Lansana Kouyaté est rentré au pays
  • Jamaïque: un gagnant à la loterie vient retirer son chèque, masqué
  • France: 2 personnes brûlées par de l'acide sur la ligne 11 du métro de Paris
  • France/Italie: l'ambassadeur français bientôt de retour à Rome
  • Venezuela: des militaires bloquent un pont frontalier avec la Colombie

Abidjan: la SOTRA annonce 9 autobus saccagés dans les récentes manifs

ActualitéPublié le 12-09-2015 17h15

Ce genrre d'actes contribue en n'en point douter à perturber la mobilité des Abidjanais. Photo DR

Le bilan des actes de vandalisme sur les autobus de la Société des transports abidjanais (SOTRA), entre mercredi et vendredi, s’est alourdi, selon un nouveau communiqué de l’entreprise dont Acturoutes a reçu copie.

Au total, ce sont 9 engins qui ont été endommagés par « des personnes non identifiées prenant prétexte des manifestations à caractère corporatives et politiques », en 3 jours de manifestation, selon la note signée du Directeur de la cellule communication, Théodore Niamien.

En effet, au cours de la période indiquée, des manifestants s’en sont pris au matériel roulant de la SOTRA, à l’appel de de la Coalition nationale pour le changement (CNC). Tôt le matin du mercredi, premier jour du vent de protestation, ce sont 2 bus qui avaient été pris à partie dont l’un entièrement incendié à Yopougon dans les environs de la place CP1 au quartier Selmer, avait-on appris.

Au terme de la journée de vendredi, le bilan définitif sur l’ensemble du District d’Abidjan donne, « 5 autobus saccagés à Abobo et à Yopougon, et 4 autobus incendiés à Yopougon et à Vridi et à Aboboté », indique la société de transport qui a reconnu « une légère perturbation de l’exploitation ».

L'entreprise de transport public ne manque pas de condamner « ces actes répréhensibles » qui « ralentissent les efforts de renforcement de son offre » et rassure qu'« en rapport avec les autorités compétentes, des dispositions ont été prises pour que de tels actes ne se reproduisent plus ».

Mathias KOUAME
m.kouame@acturourtes.info

Laissez un commentaire, un cadeau vous attend...Chaque jour, commentez les articles que vous lisez sur Acturoutes.info. Donnez votre avis, dénoncez ce qui ne va pas et proposez vos solutions. Sur les articles que vous lisez, cliquez sur J′aime et partager pour les partager avec vos amis et proches en un clic. Pour le reste, regardez dans ACTUROUTES Cadeaux ! ACTUROUTES récompense votre fidélité. Des cadeaux vous attendent...

Lire également: