Le Signal RD Congo: 09 élèves tués dans un accident de la route, alors qu’ils revenaient d’un examen scolaire

Côte d'Ivoire

Le péage sur l'autoroute de Grand-Bassam sera appliqué à partir de vendredi

Publié le: mer. 22/06/2022, 13:59

Après deux mois de passage à blanc, le péage sur l’autoroute de Grand-Bassam entre dans son application effective vendredi 24juin « à partir de 10H », annonce le Fonds d’entretien routier(FER) qui a dans la foulée publié les tarifs.

Les recettes du péage constituent des ressources additionnelles pour l'entretien des routes. Ph. DR

Désormais les usagers au volant de véhicules légers vont devoir débourser 1000FCA par passage sur la dite autoroute. Les véhicules de classe2 (minicars de moins de 32 places) paieront 1500FCFA. Les frais montent à 2000FCFApour les engins de classe 3 (autocars et poids lourds à deux essieux). Quant aux poids lourds à trois essieux ils seront taxés à 3500 FCFA, selon la grille à laquelle Acturoutes a eu accès.


Officiellement mise en service en septembre 2015, l’autoroute qui part de Gonzagueville à Grand Bassam s’étire sur 17,46km. L’ancienne route, plus sollicitée par les transports en commun, reste toutefois ouverte au trafic.


Les tarifs fixés sont largement au-dessus de ceux pratiqués sur le 3e pont d'Abidjan et relativement bas en comparaison du péage sur l’autoroute Abidjan-Yamoussoukro. Mais l’exigence imposée aux usagers intervient à une période de crise généralisée ponctuée par une récente augmentation du prix à la pompe de l’essence Super.


Le péage à Grand-Bassam constitue le 6e fonctionnel sur l’ensemble du réseau routier ivoirien, après ceux d’Attinguié et Singrobo sur l’autoroute Abidjan-Yamoussoukro, ceux de Thomasset et Moapé sur la Nationale A1 ou route de l’Est, et le péage sur le pont Henri Konan Bédié géré par un concessionnaire privé.


Le gouvernement ivoirien a entrepris un vaste chantier d’extension du réseau routier qui se traduit par la réalisation d’ouvrages majeurs (ponts et échangeurs) à Abidjan et le bitumage de plusieurs axes à l’intérieur du pays. Simultanément à l’exécution de ces chantiers, il doit mobiliser des ressources pour l’entretien des infrastructures existantes.


Les montants attribués annuellement au FER ne représentent qu’une infime partie du budget nécessaire pour l’entretien des routes. Pour un besoin annuel d’environ 275 milliards de FCFA, le Fonds mobilise à peine 160 milliards, tirés principalement des taxes sur les produits pétroliers. Les usagers de la route sont appelés à contribuer en payant les frais de péage de manière à apporter des recettes additionnelles.


Célestin KOUADIO

kcelest1@yahoo.fr

image-pub
acturoute youtube
The orientation speech of Professor Carlos Lopes

The President of the Conference Bureau made an orientation communication on the occasion of the Inaugural Conference of the 7th edition of The Africa Road Builders - Babacar NDIAYE Trophy. In his message, Professor Calos Lopes dissects the theme of the year: "Building roads, building economies".

image-pub