Le Signal France: Les Emirats Arabes Unis passent une commande de 80 avions Rafale

Infrastructures

Le FAI 2021 veut passer au peigne fin les grands projets annoncés en Afrique

Publié le: jeu. 25/11/2021, 13:42

Les ministres en charge des transports du Tchad et de la Centrafrique, respectivement Mme Goukouni Weddeye et Gotran Djono-Ahaba, ainsi que le ministre de l’équipement du Niger, Hamadou Adamou Souley, sont à Abidjan

Le Forum a débuté par un panel avec le ministre des transports et ses homologue du Tchad et de la Centrafrique. Photo DR

Les ministres en charge des transports du Tchad et de la Centrafrique, respectivement Mme Goukouni Weddeye et Gotran Djono-Ahaba, ainsi que le ministre de l’équipement du Niger, Hamadou Adamou Souley, sont à Abidjan, pour la 13e édition du Forum Africain des infrastructures (FAI) ouverte ce jeudi.


Ces personnalités, aux côtés du ministre ivoirien des transports, Amadou Koné, prennent part aux débats sur les perspectives de développement des infrastructures de transport en vue d’en faire un véritable levier de développement économique sur le continent. Les organisateurs du Forum partent du principe que les transports en Afrique n’ont pas encore atteint le niveau optimum.


Comme le souligne Mme Hind Sidqui, Directrice générale I-Conférences, « les infrastructures de transport constitue encore le principale obstacle à la dynamique économique de nos pays. Car malgré les efforts pour doter le continent d’infrastructures performantes qui contribuent à son développement économique, et social, force est de constater qu’un long chemin reste à parcourir ».


Le FIA se veut une plateforme de partage d’expertise et d’expérience qui favoriser un débat ciblé autour des principales questions liées aux transports. Les défis actuels s’expriment en termes de solution sur la question des modèles de développement,  l’impact de la crise de la covid, la réalisation de projets structurants, l’entrée en vigueur de la ZLECAf et les enjeux évolutifs de partenariat public-privé.


Plus de 200 participants sont annoncés à l’édition2021 qui a pour thème « Infrastructures de transport, entre vision et action » et qui se déroule en mode hybride (présentiel et virtuel).


Célestin KOUADIO

image-pub
acturoute youtube
Akinwumi Adesina : « Nous avons déjà connecté 55 millions de personnes aux transports améliorés »

Dans cet entretien réalisé en novembre 2019, le président de la BAD fait le point des efforts faits ces dernières années dans le secteur des transports en vue d’améliorer par la même occasion la qualité de vie des populations africaines. « Ces quatre dernières années, nous avons connecté 55 millions de personnes aux transports améliorés », dit-il.

image-pub