Le Signal RD Congo: 09 élèves tués dans un accident de la route, alors qu’ils revenaient d’un examen scolaire

Cameroun

La modernisation du péage routier démarre avec 14 postes

Publié le: jeu. 16/06/2022, 16:33

Au Cameroun, les autorités ont confié à l’entreprise TollCam la réalisation d’infrastructures modernes aux postes à péage routiers, dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP).

La maquette des infrastructures modernes qui seront érigées aux postes à péage. Ph. DR

Le contrat est officiellement entré en vigueur le 10 juin à l’occasion d’une signature de convention finale à Yaoundé avec le ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou, et le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, de la République du Cameroun. Depuis cette date, TollCam a 06 mois pour livrer le premier poste à péage automatique et sécurisé répondant au standard convenu avec le gouvernement camerounais. Au total, le projet prévoit la mise en service de 14 postes à péage.


Le projet a toutefois connu 21 mois de retard depuis la signature de l’accord de concession entre le gouvernement camerounais et la société privée.   


TollCam est détenue à parts égales (50%) par les groupes français FAYAT, spécialisé dans les BTP, et EGIS, actif dans l’ingénierie et les infrastructures de transports. La société camerounaise aura la charge de l’exécution de ce contrat sur une durée de 20 ans, en vue de fournir à l’Etat camerounais des équipements fiables pour une saine gestion de la politique de commercialisation de la route et une sécurisation des recettes tirées du péage.


« Ce projet permettra à l’Etat Camerounais de disposer à terme d’installations de péages modernes et sécurisées sur son réseau routier », indique un communiqué de EGIS.


Le Cameroun dispose à ce jour d’une cinquantaine de postes de péage fonctionnant en mode manuel qui cause d’énormes déperditions de revenus. Les recettes pour l’année 2021 s’élèvent à environ 7,8 milliards de FCFA. Les prévisions pour 2022 se situent à un peu plus de 8 milliards de FCFA.  


Le financement du projet, d’un montant de 65 millions d’euros, environ 36 milliards de FCFA, sera mobilisé par le concessionnaire qui a bouclé un partenariat avec GuarantCo, une société de financement européenne membre du Private Infrastructure Development Group (PIDG).


Les travaux seront réalisés par RAZEL-BEC, filiale de FAYAT, qui a déjà exécuté des travaux de terrassement à Mbankomo et Boumnyebel, deux des communes qui vont accueillir les postes de péage. Les autres postes seront positionnés, entre autres, à Nsimalen sur l’axe Yaoundé-Mbalmayo,  à MBankomo sur l’axe Yaoundé-Mbankomo, et à MBanga sur l’axe Douala-Mbanga.


Célestin KOUADIO

kcelest1@yahoo.fr

image-pub
acturoute youtube
The orientation speech of Professor Carlos Lopes

The President of the Conference Bureau made an orientation communication on the occasion of the Inaugural Conference of the 7th edition of The Africa Road Builders - Babacar NDIAYE Trophy. In his message, Professor Calos Lopes dissects the theme of the year: "Building roads, building economies".

image-pub