Le Signal France: Les Emirats Arabes Unis passent une commande de 80 avions Rafale

Sécurité routière

L’Eglise baptiste œuvres et mission s'engage aux côtés du ministère des transports

Publié le: mer. 24/11/2021, 12:59

La voix des autorités religieuses est sollicitée pour porter haut le message de sensibilisation à la sécurité routière visant à sauver des vies et réduire le nombre de victimes des accidents

L'OSER a remis à l'Eglise des kits qui vont accompagner les actions de sensibilisation à la sécurité routière.

Au terme d’un culte à Yopougon, l’Office de sécurité routière (OSER) a obtenu l’engagement des leaders de l’Eglise baptiste œuvres et mission internationale de Côte d’Ivoire à promouvoir le message de la bonne conduite sur les routes. Cette démarche s’inscrit dans la série d’actions guidée par la Journée africaine de sécurité routière commémorée tous les troisièmes dimanches du mois de novembre.


« En tant qu’hommes de Dieu, nous accueillons ce message. Nous allons le relayer pour que chacun puisse jouer sa partition, afin qu’il y ait moins d’accident. Chacun doit faire un effort pour s’auto-discipliner», a déclaré l’Apôtre Ani Toussaint, Vice-président, représentant le Dr Dion Yayé Robert.


La voix des autorités religieuses est sollicitée pour porter haut le message de sensibilisation à la sécurité routière visant à sauver des vies et réduire le nombre de victimes des accidents.


M. Irié Raphael de l’OSER a rappelé ce principe, arguant que les chrétiens « doivent impacter le monde par leur comportement » sur les routes.


La tournée à l’Eglise Baptiste fait suite à la prière du vendredi précédent à la mosquée de la Riviera-Bonoumin, à laquelle le Directeur général de l’OSER, Baffah Koné, avait pris part.


La Côte d’Ivoire est à un virage délicat dans la lutte contre les accidents de la route. Le ministre des transports a lancé le 10 août la stratégie nationale de sécurité routière qui fait appel à la vidéo verbalisation comme outil de dissuasion et de sanction des conducteurs indélicats ainsi qu’à la mise en place de Comités locaux de sécurité routière. L’objectif est d’inverser la courbe de la mortalité due aux accidents de la circulation et de réduire de 50% le niveau des accidents à l’horizon 2025.


Célestin KOUADIO

image-pub
acturoute youtube
Akinwumi Adesina : « Nous avons déjà connecté 55 millions de personnes aux transports améliorés »

Dans cet entretien réalisé en novembre 2019, le président de la BAD fait le point des efforts faits ces dernières années dans le secteur des transports en vue d’améliorer par la même occasion la qualité de vie des populations africaines. « Ces quatre dernières années, nous avons connecté 55 millions de personnes aux transports améliorés », dit-il.

image-pub