Le Signal Qatar: Durant le Mondial 2022, le temps de travail dans le public sera réduit, pour désengorger les routes

Côte d'Ivoire

Des tickets numériques annoncés pour les usagers des autocars

Publié le: ven. 04/03/2022, 11:50

Les acteurs du transport routier en Côte d’Ivoire innovent. Dans peu de temps, il sera possible aux voyageurs d’acquérir les tickets de voyage par voie numérique. Selon le président du Haut conseil des entreprises de transport, le service digitalisé

La table d séance de la cérémonie d'ouverture du Salon Afric Mobilité. Ph. DR

Les acteurs du transport routier en Côte d’Ivoire innovent. Dans peu de temps, il sera possible aux voyageurs d’acquérir les tickets de voyage par voie numérique. Selon le président du Haut conseil des entreprises de transport, le service digitalisé est en phase d’essai.


« Avec cette technologie, tout voyageur pourra acheter son ticket à l’avance via la plateforme e-tresor », a annoncé Diaby Ibrahim, jeudi à l’ouverture du Salon « Afric Mobilité ».


La dématérialisation du titre de transport apporte plus de confort à l’usager en même temps qu’il assure aux compagnies de transport une meilleure gestion par la traçabilité des comptes.


A cette tribune d’échange, la contribution des transporteurs est sollicitée aux débats portant  sur le thème « Système de transport intelligent: défis et opportunités ».


Konaté Adama, Directeur général d’ESATIC, représentant le ministre de l’économie numérique, a encouragé les acteurs du transport routier à continuer d’innover en vue de rendre l’activité plus compétitive.


D’autres personnalités comme M. Djibo Nicolas, maire de Bouaké, et M. Jean Dominique Kumassi, conseiller technique du ministre des transports, ont fait le déplacement à l’espace CRRAE UMOA pour soutenir l’initiative de Bi-COM et ses partenaires.


P.N.

image-pub
acturoute youtube
Côte d’Ivoire: Conversations de l’Indépendance 62

Exclusif! A l’occasion du 62e anniversaire de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire célébré le 7 août 2022, Acturoutes TV a réalisé des conversations avec les plus hauts dirigeants du pays. On parle de façon décontractée, dans le ton de la fête... Le premier ministre Patrick Achi, des ministres d’Etat et plusieurs ministres ont accepté de jouer le jeu. Des figures emblématiques y ont également souscrit.

image-pub