Le Signal Qatar: Durant le Mondial 2022, le temps de travail dans le public sera réduit, pour désengorger les routes

Côte d'Ivoire

Air Côte d'Ivoire annonce avoir déjoué une tentative de saisie d'un de ses avions

Publié le: ven. 05/08/2022, 13:08

Air Côte a réagi à une information relayée sur les réseaux sociaux faisant état de la saisie d’un des aéronefs à Barazzaville (Congo) dans le cadre d’un litige entre l'homme d'affaires Oumar Diawara et l’Etat ivoirien. Mise au point

La compagnie assure que le programme et les horaires des vols n'ont pas changé. Ph. d'archives

Ce vendredi 5 août 2022, la compagnie Air Côte d'Ivoire a été informée de la tentative de saisie d'un de ses aéronefs de type Airbus A319 à l'aéroport international Maya Maya de Brazzaville.

 

Cette nouvelle tentative de saisie qui s'apparente en une exécution d'une décision de la Cour de Justice de la CEDEAO dans une affaire opposant un tiers et l'Etat de Côte d'lvoire, ne concerne nullement la compagnie Air Côte d'ivoire.

 

La direction de la compagnie rassure l'opinion publique nationale et internationale que tous ses vols seront opérés aux horaires initialement prévus, à l'exception de celui au départ de Brazzaville & Pointe Noire qui connaitra un retard pour lequel elle présente ses excuses.

Air Côte d'Ivoire, la compagnie leader et de référence en Afrique de l'Ouest et du Centre mettra tout en œuvre pour garantir sa crédibilité.

 

Elle entend utiliser tous les moyens de droit à sa disposition pour faire échec aux velléités de cette nature. C'est pourquoi des dispositions utiles seront diligemment prises pour donner les suites de droits qui conviennent aux circonstances de l'espèce.

 

La compagnie remercie ses clients et ses partenaires pour leur confiance sans cesse renouvelée.

 

La Direction

image-pub
acturoute youtube
Côte d’Ivoire: Conversations de l’Indépendance 62

Exclusif! A l’occasion du 62e anniversaire de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire célébré le 7 août 2022, Acturoutes TV a réalisé des conversations avec les plus hauts dirigeants du pays. On parle de façon décontractée, dans le ton de la fête... Le premier ministre Patrick Achi, des ministres d’Etat et plusieurs ministres ont accepté de jouer le jeu. Des figures emblématiques y ont également souscrit.

image-pub