Le Signal RD Congo: 09 élèves tués dans un accident de la route, alors qu’ils revenaient d’un examen scolaire

Côte d'Ivoire

Abidjan sous les eaux, au moins 05 morts, ce mardi

Publié le: mar. 21/06/2022, 15:56

Abidjan renoue avec les tableaux de catastrophe. La pluie s’est abattue en colonnes dans la nuit du lundi jusqu’à la mi-journée de ce mardi, laissant derrière elle un spectacle de tsunami dans plusieurs communes. Le bilan est assez inquiétant.

Comme à Cocody-Palmeraie, le réseau routier est une fois de plus éprouvé par le déluge. Photo DR

Abidjan renoue avec les tableaux de catastrophe. La pluie s’est abattue en colonnes dans la nuit du lundi jusqu’à la mi-journée de ce mardi, laissant derrière elle un spectacle de tsunami dans plusieurs communes. Le bilan, provisoire, est assez inquiétant.


Des rues englouties par les eaux, des véhicules immergés, des pans de bâtis affaissés et des arbres arrachés du sol…les vieux démons des failles d’une urbanisation précipitée et souvent mal planifiée ont refait surface dans la capitale économique ivoirienne. Encore en chantier, les gros ouvrages comme l’échangeur de l’Indenié pourraient s’avérer insuffisants pour permettre de passer la saison des pluies qui chaque année prend un cran d’agressivité.


Trafic dévié

Sur le boulevard De Gaulle, au Plateau, une grosse motte de terre est descendue sur la chaussée, rendant le trafic impossible dans le sens Adjamé-Plateau. La SOTRA a suspendu le passage de ses autobus sur ce tronçon ainsi que sur d'autres artères dont le boulevard du Port, à Treichville, et le boulevard de Marseille, à Marcory. Au même moment, un communiqué de la police nationale conseillait aux automobilistes de faire le détour par le 3e pont qui relie Cocody et Marcory. 


Une rue coupée par la montée hors norme des eaux. Photo


Les pompiers ont annoncé un bilan macabre de 05 morts. La commune la plus touchée est Bingerville où 4 corps d’enfants découverts au quartier Feh Kesse. Au quartier « Sans loi », un mur écrasant mortellement une fillette, selon des témoins.


Cette matinée de deuil intervient moins d’une semaine après un autre sinistre dû aux fortes pluies à Abidjan. Jeudi, un éboulement a fait 06 morts. C’était à Mossikro, un quartier sur un terrain escarpé dans la commune d’Attecoubé.


Plus de 10 morts en moins d'une semaine

En tout, 11 morts ont été enregistrés alors que la Société d'exploitation et de développement aéroportuaire et météorologique (SODEXAM) annonce des pluies d’une rare intensité jusqu’au mois d’août. Jeudi déjà, les quantités de pluies relevées à Abobo étaient supérieures à 120mm, le seuil à partir duquel est déclenchée la vigilance orange.


A titre préventif, l’Etat a lancé fin mai une opération de libération des zones à risque visant 4000 ménages. Mais l’initiative butte sur une faible adhésion des populations concernées.

 

Célestin KOUADIO

kcelest1@yahoo.fr

image-pub
acturoute youtube
The orientation speech of Professor Carlos Lopes

The President of the Conference Bureau made an orientation communication on the occasion of the Inaugural Conference of the 7th edition of The Africa Road Builders - Babacar NDIAYE Trophy. In his message, Professor Calos Lopes dissects the theme of the year: "Building roads, building economies".

image-pub